POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

sortie de confinement

Belgique, France, Allemagne: de nouvelles mesures



En Belgique, en Allemagne et en France, comme au Luxembourg, le masque sera obligatoire dans les transports en commun. (Photo: Shutterstock)

En Belgique, en Allemagne et en France, comme au Luxembourg, le masque sera obligatoire dans les transports en commun. (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg entame la seconde phase de sa sortie de confinement ce lundi. Dans les pays voisins, de nouvelles mesures seront souvent aussi d’application.

France

Quatre régions françaises restent en rouge sur la carte de la pandémie: l’Île-de-France, les Hauts-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté, mais aussi le Grand Est.  Ainsi que Mayotte. Dans ces territoires, la sortie du confinement se fera sur une base plus stricte.

Dans tous les départements, un retour en classe des maternelles et des écoles primaires est maintenant possible. Mais, dans les départements classés en rouge, les collèges comme les parcs ou jardins ne pourront pas rouvrir. Pour les départements en vert, un retour en classe pour les élèves de 6e et 5e est envisagé à compter du 18 mai et les parcs et les jardins pourront rouvrir dès ce lundi.

Au niveau des transports en commun, le port du masque sera obligatoire sous peine d’amende. Les cadences des trains ne seront cependant pas encore optimales.

Selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, «400.000 entreprises qui représentent 875.000 emplois» vont rouvrir, dont 77.000 salons de coiffure, 33.000 commerces d’habillement, 15.000 fleuristes, et 3.300 libraires».

Les grandes surfaces de plus de 40.000m2 vont aussi pouvoir rouvrir, sauf en Île-de-France.

Les frontières avec les pays voisins resteront fermées jusqu’au 15 juin au moins.

Belgique

De nombreux commerces vont à nouveau ouvrir dès ce lundi , mais avec des consignes strictes: 30 minutes pour faire ses courses, distanciation sociale imposée, port du masque recommandé...

Mais les cafés, bars et restaurants restent fermés. Tout comme les lieux festifs et culturels.

Les marchés restent interdits.

Les familles peuvent à nouveau, depuis dimanche, accueillir quatre personnes sous leur toit, mais toujours les mêmes.

Les transports en commun recommencent aussi à circuler, mais il est demandé de ne les emprunter que si cela est indispensable.

Allemagne

La plupart des magasins de moins de 800 mètres carrés ont rouvert le 20 avril.

D’autres mesures sont aussi d’actualité depuis le 4 mai: les écoles ont rouvert progressivement dans certains länder. L’Allemagne, qui avait d’abord autorisé le retour des lycéens, voit les élèves de toutes les années revenir petit à petit vers les classes.  

Depuis le 6 mai, a annoncé la chancelière, plus aucune décision liée à la pandémie n’est prise par le pouvoir fédéral à Berlin, mais revient à chaque land. Ce sont les autorités locales qui donnent leur accord à la réouverture des cafés, restaurants, bars, hôtels, salles de sport...

Dans la Sarre, cafés, hôtels et restaurants restent fermés. De même en ce qui concerne les saunas et bains publics, centres de bien-être, bains thermaux, cinémas,  chicha cafés, théâtres, opéras, salles de concert, foires, marchés spécialisés, centres de fitness et parcs de loisirs.

En Rhénanie-Palatinat, après les bibliothèques, les archives et, plus récemment, les écoles de musique, les musées, les expositions, les galeries, les mémoriaux et les monuments architecturaux et culturels peuvent  rouvrir ce lundi. Les monuments commémoratifs seront à nouveau ouverts au public à partir du mardi 12 mai. 

Dans ce land, le secteur horeca va reprendre ses activités à partir du mercredi 13 mai.

C’est aussi à cette date que les réunions entre membres de deux familles pourront reprendre. Jusqu’à présent, cela était limité à une personne extérieure à la famille.

La frontière restera fermée jusqu’au 15 mai au moins, malgré les demandes pressantes des pays voisins et en interne en Allemagne.