POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Premier pays en Europe

L’Autriche sortira du confinement à partir du 14 avril



Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, ici aux côtés de Jean-Claude Juncker en 2018, a annoncé la réouverture des magasins de moins de 400m2 dès la mi-avril. Mais se dit prêt à revenir en arrière si les consignes sanitaires ne sont pas suivies. (Photo: Shutterstock)

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, ici aux côtés de Jean-Claude Juncker en 2018, a annoncé la réouverture des magasins de moins de 400m2 dès la mi-avril. Mais se dit prêt à revenir en arrière si les consignes sanitaires ne sont pas suivies. (Photo: Shutterstock)

L’Autriche a annoncé lundi vouloir sortir du confinement à partir du 14 avril. Un plan progressif et accompagné d’une obligation de porter un masque.

«Nous avons réagi plus rapidement et de manière plus restrictive en Autriche que dans d’autres pays, nous avons donc maintenant la possibilité de sortir de cette crise plus rapidement.»

N’allez pas croire que le chancelier autrichien fanfaronne. Lundi, au moment où Sebastian Kurz annonce que l’Autriche va sortir progressivement du confinement à partir du 14 avril, il rappelle qu’il fera machine arrière au moindre risque de retour de la pandémie.

Le taux d’infection, monté jusqu’à 40% en mars, est revenu à 2%, et il faut près de 17 jours pour que le nombre de personnes contaminées double, disent les experts autrichiens de la santé.

Le chancelier a donc annoncé l’ouverture des magasins qui comptent moins de 400m2 d’espace de vente au détail ainsi que des centres de bricolage et de jardinage à partir du 14 avril. À partir du 1er mai, tous les autres magasins, centres commerciaux et salons de coiffure seront ajoutés. 

Les hôtels et restaurants ne sont autorisés à ouvrir qu’à partir de la mi-mai. Les écoles resteront fermées jusqu’à la mi-mai également. Tous les événements sont interdits jusqu’à au moins fin juin.

Et les examens sont maintenus dans les écoles.

Cette ouverture annoncée par le gouvernement autrichien s’accompagnera de l’obligation de porter un masque dans l’espace public.