LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

oui, chef!

«Andiamo alla Trattoria» avec Gino



Malgré la frustration d’être fermé et l’impatience de retrouver son activité, Gino Roberto ne perd pas le sourire et propose de régaler les Valentin(e)s avec un menu à emporter! (Photo: DR)

Malgré la frustration d’être fermé et l’impatience de retrouver son activité, Gino Roberto ne perd pas le sourire et propose de régaler les Valentin(e)s avec un menu à emporter! (Photo: DR)

S’il s’essaye à un menu de Saint-Valentin en take-away qui sent bon le sud de l’Italie, le souriant Gino Roberto a tout de même hâte de pouvoir rouvrir sa trattoria du quartier Gare, et le montre dans la rue…

Comment êtes-vous arrivé dans la restauration, et que proposez-vous à la Trattoria da Gino?

Gino Roberto. – «Je suis né au Luxembourg, et ma famille est originaire des Pouilles, plus particulièrement de Noci, en Italie. Je me suis formé de manière autodidacte au service et j’ai commencé à travailler en salle à l’Amicale, à Bonnevoie. Au printemps 2018, j’ai eu l’occasion d’ouvrir la Trattoria da Gino, non loin de la gare centrale de Luxembourg. C’est un endroit où mon chef et moi aimons proposer une cuisine simple, ‘comme chez la mamma’, avec des suggestions saisonnières qui changent tous les jours ou presque. Parfois même entre le midi et le soir, en fonction du marché et de l’affluence au déjeuner! Des bons produits – viande, poisson et légumes – et des bonnes pâtes, avec des options veggie, véganes et sans gluten... C’est aussi un endroit que j’aimais rendre parfois festif, lorsque c’était possible, pour l’‘aperitivo’!»

Allez-vous participer à la manifestation du secteur horeca, ce jeudi après-midi?

«Oui, bien sûr, comme je l’ai fait déjà deux fois précédemment, les samedis. Il est important pour moi de montrer que mon établissement, comme beaucoup d’autres, reste, malgré les investissements que nous avions faits pour assurer la sécurité de nos clients, avec les plexiglas et les produits désinfectants. Nous sommes paralysés. Et cela devient difficile financièrement, car les aides n’arrivent que maintenant, alors que nous devons payer nos charges et nos employés depuis des mois, sans activité... J’ai simplement hâte de pouvoir rouvrir le plus rapidement possible et maintenir notre activité grâce à notre cuisine et nos efforts. Et pour retrouver nos clients.»

Vous avez décidé de proposer un menu de Saint-Valentin à emporter, alors que vous ne faisiez pas de take-away jusque-là. Dites-nous en plus...

«Oui, c’est vrai, on a vraiment eu envie de chambouler un peu tout ça pour la Saint-Valentin. On propose un menu gourmand et abordable. Il y a des antipasti généreux, froids et chauds, puis du homard en timbale de crêpe et de la mousse au chocolat. Celle ou celui qui postera la plus belle photo de mousse sur les réseaux sociaux, sélectionnée par le chef, remportera des bonnes bouteilles de vin de la Trattoria. Et si on voit que cela peut marcher et que la fermeture des restaurants est encore repoussée, on fera peut-être du take-away sur une base plus régulière…»

Avec quoi ou qui aimeriez-vous surprendre vos clients lors de votre réouverture?

«Avec de bonnes pâtes dans la meule de Parmigiano, ou encore une recette ‘cacio e pepe’ dans la meule de Pecorino... Et avec notre carbonara! Et pour une collaboration, un jour, j’aime beaucoup ce que fait le jeune chef Louis Linster , qui vient de temps en temps manger ici! Alors, pourquoi pas…»

Trattoria da Gino : 5, rue Glesener, Luxembourg (Gare), T. 28 77 78 25

Le menu de Saint-Valentin 2021 à emporter de la Trattoria da Gino, à Luxembourg-Gare. DR

Le menu de Saint-Valentin 2021 à emporter de la Trattoria da Gino, à Luxembourg-Gare. DR

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!