PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Appel de la BCE

27 milliards de dividendes dans les caisses des banques



La BCE avait demandé aux grandes banques européennes de garder les dividendes de l’année 2019 pour se constituer un matelas de sécurité. (Photo: Shutterstock)

La BCE avait demandé aux grandes banques européennes de garder les dividendes de l’année 2019 pour se constituer un matelas de sécurité. (Photo: Shutterstock)

Après la demande de la BCE, en mars, les banques européennes ont renoncé à verser près de 30 milliards d’euros de bénéfices.

L’appel de la Banque centrale européenne vis-à-vis des banques a bien été entendu. Les institutions financières ont renoncé à verser des dividendes à leurs actionnaires au printemps pour renforcer leurs fonds propres et pouvoir prêter plus aux ménages et entreprises en difficulté.

Au total, observe la BCE, 27,5 milliards d’euros de bénéfices ont été gardés dans les coffres. Les établissements concernés avaient projeté de ristourner 35,6 milliards de bénéfice à leurs actionnaires. À la fin mars, lors de la demande de la BCE, 6,2 milliards avaient déjà été distribués, et 2 milliards l’ont encore été malgré la demande de l’institution de Francfort.

Selon les calculs de la BCE, ce montant préservé représente environ 1,8% des capitaux propres et 35% des bénéfices totaux. Lors de sa demande, elle avait fixé la date du report de versement au 1er octobre.

Les banques européennes disposent donc actuellement d’un matelas plus important au cas où elles devraient absorber d’importantes pertes d’entreprises en difficulté.