POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Voix citoyenne

25 nouvelles pétitions ouvertes aux signatures



Une des pétitions demande une diminution de la période des grandes vacances d’été. (Photo: Shutterstock)

Une des pétitions demande une diminution de la période des grandes vacances d’été. (Photo: Shutterstock)

46 demandes de dépôt de pétitions ont été introduites auprès de la commission de la Chambre chargée de les contrôler. 25 ont passé ce stade et sont donc ouvertes à la signature jusqu’au 1er novembre.

Le dépôt de pétitions sur le site internet de la Chambre des députés continue à connaître un succès croissant. Cette fois, 46 demandes étaient parvenues à la commission chargée de les approuver, en vérifiant notamment leur caractère d’intérêt général.

Finalement, 25 d’entre elles ont passé ce stade et figurent maintenant sur le site où elles peuvent être signées jusqu’au 1er novembre. Si elles recueillent au moins 4.500 signatures, leur thématique fera l’objet d’un débat public à la Chambre.

Amazonie et transition alimentaire

Une nouvelle fois, les sujets sont très divers. Certaines concernent les enfants, notamment la pétition demandant de  décaler la date d’inscription à l’école du 31 août au 31 décembre  ou celle qui suggère  une diminution des vacances scolaires . La pétition n°1367 propose d’ adapter les allocations familiales rétroactivement à l’index  et la n°1355 d’ adopter une loi contre l’entrave à l’IVG . Enfin, la pétition n°1380 suggère que  la pension alimentaire ne soit pas à payer durant le mois de vacances où l’enfant ne séjourne pas chez un de ses deux parents .

La pétition n°1358 a été déposée dans le but de pouvoir débattre de la nécessité, pour un parent n’ayant  pas la garde de son enfant, des changements dans la vie de celui-ci . La suivante, n°1359, aimerait que les  frais liés à une adoption soient déductibles  en charges extraordinaires au niveau des impôts.

L’environnement fait aussi partie des préoccupations majeures avec une pétition  en faveur de l’Amazonie , une autre demandant une prime pour ceux qui  roulent durant un an avec une voiture propre , l’usage de  moins de papier dans l’administration , ou la  réservation de 0,5% du territoire aux nouvelles forêts et arbres . Enfin, une pétition demande  une transition alimentaire de qualité, notamment dans les cantines scolaires, afin de donner un coup de pouce au climat .

Contrôler plus sévèrement les deux roues

Dans le domaine de la mobilité, une pétition demande que l’on  réglemente l’usage des «dashcams»  de plus en plus présentes dans les voitures, que  l’arrière des machines agricoles soit mieux éclairé , que l’on crée  des pistes cyclables sur de nouvelles voies publiques . Sujet d’actualité, la pétition n°1381 espère récolter un maximum de signatures en faveur de contrôles plus sévères des usagers de véhicules à deux roues, dont les trottinettes .

Enfin, une demande a été introduite afin d’interdire  les «boîtes aux lettres» illégales pour les particuliers  qui vivent hors du Luxembourg, une autre demande la clarté dans  la gestion des logements sociaux , la permission de  sociétés similaires à Uber d’opérer au Luxembourg , le  remboursement de la formation des pilotes d’avion  qui interviennent dans le cadre de missions de secours,  la mise à niveau de l’index en lien avec le prix moyen de l’immobilier , le  remboursement des séances de psychologie , la  gratuité des soins de santé pour les gens qui ne travaillent pas ou encore  la fin du survol des localités de Schrassig, Schuttrange et Munsbach  par les avions civils.

Le logement reste aussi un sujet d’actualité avec une pétition qui demande  que ce ne soit plus au locataire, mais au bailleur de payer les frais d’agence en cas de location .

La fiscalité des célibataires débattue le 25 novembre

Deux pétitions ayant récolté plus de 4.500 signatures seront prochainement débattues. L’une concernait  la gratuité du service de mobilité Adapto , l’autre demande que l’on discute de la  mise à disposition d’eau du robinet aux tables des restaurants .

Le débat sur l’allègement fiscal des célibataires a été fixé au 25 novembre.