POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

football

Virton: les huissiers liquident des biens du club de Flavio Becca



L’entrepreneur luxembourgeois Flavio Becca a investi à Virton à partir de 2018. Mais la situation du club, tant financière que sportive, demeure critique. (Photo: Anthony Dehez/archives)

L’entrepreneur luxembourgeois Flavio Becca a investi à Virton à partir de 2018. Mais la situation du club, tant financière que sportive, demeure critique. (Photo: Anthony Dehez/archives)

Alors que le club de l’Excelsior de Virton demeure enlisé dans des recours sans fin pour sauver sa place dans le football professionnel, le voilà rattrapé par des dettes à honorer. Des huissiers annoncent une vente judiciaire ce vendredi.

Frigos, tables, chaises, écrans de télé, mais aussi un tracteur-tondeuse, des appareils de musculation, des maillots et écharpes, ou encore une voiture… Ce sont quelques-uns des biens qui feront l’objet d’une vente publique judiciaire, vendredi, au stade Yvan Georges de Virton. Des biens qui appartiennent au club de l’Excelsior de Virton, dans lequel l’homme d’affaires luxembourgeois a investi depuis 2018, tout en se montrant très discret.

La vente, organisée par plusieurs huissiers de justice, est réalisée dans le but d’une récupération de créances, ordonnée par la justice en faveur de plusieurs fournisseurs et après l’échec d’autres tentatives (lettres de rappel, mises en demeure…). Les montants dus datent de la saison dernière.

Plus de staff, plus de joueur…

Même si le club peut encore honorer ses dettes avant la vente, voilà qui ne lui fait pas une très bonne publicité. Cela alors que, la semaine passée, ses avocats avaient plaidé durant 4 heures devant l’Autorité belge de la concurrence après que la Cour d’appel de Bruxelles avait cassé une première décision prise par cette instance . Une réponse est attendue cette semaine. L’Excelsior espère donc encore sauver sa place au niveau professionnel, en D1B, alors qu’il a été relégué en D2 ACFF, le niveau amateur, faute d’avoir obtenu sa licence. Une décision contre laquelle presque toutes les voies de recours ont été épuisées.

Quand bien même Virton pourrait réintégrer le second niveau du football belge, que pourrait-il y faire? Le staff technique a en effet quitté les lieux, et l’immense majorité des joueurs du groupe, qui avaient signé une très belle saison 2019-2020, sont partis sous des cieux plus cléments .

Contacté par Paperjam, Flavio Becca a fait savoir qu’il ne souhaitait pas faire de commentaire actuellement.