ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Mode au Luxembourg

La Venus punk de vol(t)age



294931.jpg

La nouvelle collection vol(t)age a été présenté mercredi 11 décembre au Bazaar à Luxembourg. (Photo: vol(t)age)

La maison de couture luxembourgeoise vol(t)age a présenté sa nouvelle collection intitulée Punk Venus lors d’un défilé au Bazaar. L’occasion de poser trois questions à Claudie et Stéphanie Grisius, les fondatrices.

Après We are Snake Royale à l’Amicale des Amis en 2015 et Equinoxe au Paname en 2017, les sœurs Grisius ont organisé le défilé Punk Venus au Bazaar pour présenter leur nouvelle collection de vêtements et accessoires. Les fondatrices nous présentent les éléments essentiels de cette nouvelle collection.

Quel est l’esprit de cette nouvelle collection?

Claudie Grisius. – «La collection s’appelle Punk Venus. Nous évoquons une femme sensuelle, avec des formes, mais qui est aussi punk, qui s’affirme, ‘empowered’, comme le disent les Anglais. Elle sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à le montrer. Dans ce même thème, nous avons imaginé un nouveau ‘smart-shirt’, qui sont nos traditionnels porteurs de message, dont le ‘never (pret)ending love’. C’est une femme authentique, qui s’assume, qui ne prétend pas être autre chose que ce qu’elle est, ni en société ni en amour.

Est-ce que de nouvelles créations ou accessoires apparaissent à l’occasion de cette collection?

C.G. - «Nous avons entamé une collaboration avec la maison luxembourgeoise Mode Nita pour réaliser des casquettes et bérets. Nous avons aussi créé un serre-tête et un V-andana, qui est un V-neck en forme de bandana revisité. Nous misons sur les accessoires et des éléments faciles à porter pour électriser les looks. Du côté des vêtements, nous avons deux nouveaux pantalons et une nouvelle robe. Pour les hommes, nous avons également développé un V-andana au masculin.

Par ailleurs, trois nouveaux foulards V-neck présentent désormais une petite poche secrète dans laquelle il est possible de glisser un mantra personnalisé, une phrase qu’on souhaite garder près du cœur. Cela vient du fait que nous aimons utiliser les mots, les mantras pour inciter les femmes à avoir confiance en elles. Nous voulons devenir la ‘message company’, rééduquer l’esprit et le fonctionnement du cerveau par des messages, soutenir les femmes dans leur évolution émotionnelle et spirituelle. Nous ne nous voulons pas seulement être positives, mais également constructives et donner encore plus de place à l’‘empowerement’.

Des nouveautés du côté des tissus et des motifs?

Stéphanie Grisius. - «Pour cette collection, nous utilisons le tartan qui rappelle l’esprit Punk, mais aussi le pied-de-poule. Nous continuons par ailleurs à travailler le tweed, les tissus bouclés, la fausse fourrure, la soie, la dentelle, le cachemire, le velours.»

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

1 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

2 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

3 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

4 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

5 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

6 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

7 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

8 / 9

Lors du défilé Punk Venus de vol(t)age. (Photo: vol(t)age)

9 / 9