POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Environnement

L’UE relève ses ambitions climatiques



Des propositions législatives sont attendues d’ici juin 2021. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Des propositions législatives sont attendues d’ici juin 2021. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

La Commission européenne veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030. Elle propose aux pays membres de puiser dans le fonds Next Generation EU pour y parvenir.

«Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour tenir la promesse que nous avons faite aux Européens: faire de l’Europe le premier continent neutre sur le plan climatique d’ici 2050.»

Ursula von der Leyen a entamé jeudi la première étape de ce chemin vers la neutralité climatique avec l’annonce d’un nouvel objectif climatique. D’ici 2030, l’UE veut réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55% par rapport aux niveaux de 1990.

Pour y parvenir, la Commission européenne a présenté une modification de sa proposition de loi sur le climat qui intègre cet objectif, étape intermédiaire vers la neutralité climatique programmée en 2050. La balle est désormais dans le camp du Parlement et du Conseil, appelés à confirmer l’objectif annoncé des 55% en tant que nouvelle contribution déterminée au niveau national de l’UE dans le cadre de l’accord de Paris. Enfin, Bruxelles a défini les propositions législatives pour mettre en œuvre cet objectif. Elles seront présentées d’ici juin 2021.

Place aux énergies renouvelables, et à leur financement

«L’Europe sortira plus forte de la pandémie de coronavirus en investissant dans une économie circulaire efficace dans l’utilisation des ressources, en promouvant l’innovation dans les technologies propres et en créant des emplois verts», a ajouté Ursula von der Leyen.

Les États membres sont invités à puiser dans les 750 milliards d’euros du fonds Next Generation EU pour la relance verte. En outre, la Commission européenne a adopté jeudi les règles relatives à un nouveau mécanisme de financement de l’UE en matière d’énergies renouvelables.