POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Revue de presse

Trump vend du rêve post-Brexit au Royaume-Uni



244560.png

Donald Trump et Theresa May en conférence de presse. (Photo:  @10DowningStreet .Tweeter)

Le président américain, en visite d’État au Royaume-Uni, promet des échanges commerciaux «deux à trois fois supérieurs» après le Brexit.

En visite d’État à Londres, le président américain a tenu mardi une conférence de presse conjointe avec la Première ministre Theresa May,  qui quittera son poste vendredi .

L’occasion pour Donald Trump de défendre un futur accord commercial entre les États-Unis et le Royaume-Uni, comme l’indiquent Les Échos.

«Un grand accord commercial sera possible une fois que le Royaume-Uni se sera débarrassé de ses chaînes», a tweeté Donald Trump lundi soir.

Partisan d’un «hard Brexit», Donald Trump voit dans un accord commercial «un formidable potentiel»: «Nous pouvons faire deux à trois fois ce que nous faisons aujourd’hui.»

Tout dépendra du lien que le Royaume-Uni conservera avec l’UE.

En 2017, les États-Unis représentaient 18% des exportations et 11% des importations britanniques, contre respectivement 45% et 53% pour l’UE, rappelait mardi le Financial Times.