ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

impact de la pandémie

Le secteur aérien sera impacté jusqu’en 2024



Le secteur aérien ne verra pas la fin de la crise avant plusieurs années. (Photo: Shutterstock)

Le secteur aérien ne verra pas la fin de la crise avant plusieurs années. (Photo: Shutterstock)

Le secteur aérien est directement et fortement impacté par la crise sanitaire mondiale. Selon l’Association internationale du transport aérien, un retour à la normale n’est pas à attendre avant 2024.

Les semaines se suivent, et les prévisions se font de plus en plus pessimistes. Ainsi, l’Association internationale du transport aérien (Iata) vient d’estimer qu’un retour à la situation d’avant la crise sanitaire n’aura pas lieu avant 2024 dans son secteur, soit un an plus tard que ce qui était encore auguré voici peu.

Les vols continentaux devraient retrouver la forme plus rapidement que les long-courriers. Mais en ce qui les concerne, l’Iata se montre aussi moins optimiste, repoussant un retour à la normale à 2023, alors que jusqu’à présent la date de 2022 était avancée.

En 2020, le nombre de passagers devrait baisser de 55% par rapport à 2019. C’est aussi une dégradation des prévisions: en avril, la baisse était estimée à 46%.

Ces estimations plutôt noires sont renforcées par les difficultés à contenir la pandémie dans de nombreux pays, dont les USA, par la diminution des vols d’affaires et la perte de confiance des passagers potentiels.