POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

voyage

Toujours des restrictions à l’entrée du Luxembourg



Différentes catégories de personnes et certains pays ne sont pas concernés par les restrictions de déplacement. (Photo: Shutterstock)

Différentes catégories de personnes et certains pays ne sont pas concernés par les restrictions de déplacement. (Photo: Shutterstock)

Les ressortissants de pays non européens n’ont toujours pas l’autorisation d’entrer sur le territoire luxembourgeois jusqu’au 15 septembre. Avec cependant des exceptions.

La restriction des déplacements non essentiels vers le Luxembourg est toujours d’actualité pour les ressortissants de pays non européens, et ce jusqu’au 15 septembre inclus.

Différentes exceptions sont néanmoins prévues.

Le ministère des Affaires étrangères signale ainsi que 12 catégories de personnes sont exclues de la restriction et peuvent donc entrer sur le territoire luxembourgeois, à savoir:

1. les ressortissants de pays tiers qui possèdent le statut de résident de longue durée, ainsi que toute autre personne disposant d’un droit de séjour conformément aux directives européennes;

2. les professionnels de santé, chercheurs dans le domaine de la santé et professionnels des soins pour personnes âgées;

3. les travailleurs frontaliers;

4. les travailleurs saisonniers dans le domaine agricole;

5. les personnes occupées dans le secteur des transports;

6. les membres du corps diplomatique, personnel des organisations internationales, personnel militaire, personnel du domaine de la coopération au développement et de l’aide humanitaire, et personnel de protection civile dans l’exercice de leurs fonctions;

7. les passagers en transit;

8. les passagers voyageant pour des raisons familiales urgentes et justifiées;

9. les marins;

10. les personnes désirant solliciter la protection internationale au Grand-Duché de Luxembourg ou pour d’autres raisons humanitaires;

11. les ressortissants de pays tiers voyageant à des fins d’études;

12. les travailleurs de pays tiers hautement qualifiés si leur emploi est nécessaire d’un point de vue économique et que leur travail ne peut être reporté ou effectué depuis l’étranger.

Les résidents de certains pays hors UE sont également autorisés à entrer au Grand-Duché depuis le 1er juillet.

Les résidents des pays suivants sont concernés par cette exception:

• Algérie

• Australie

• Canada

• Chine (sous réserve de réciprocité au niveau de l’Union européenne)

• Géorgie

• Japon

• Monténégro

• Maroc

• Nouvelle-Zélande

• Rwanda

• Serbie

• Corée du Sud

• Thaïlande

• Tunisie

• Uruguay

Sont également exempts des restrictions temporaires de voyage les citoyens de Saint-Marin, d’Andorre, de Monaco et du Vatican, ainsi que les membres de leur famille.

Enfin, les citoyens de l’Union, les ressortissants du Royaume-Uni et des pays associés à l’espace Schengen, ainsi que les membres de leur famille, sont libres d’entrer sur le territoire de l’Union européenne, indépendamment de l’objet ou du lieu du séjour.