LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Style

Ma collection

Une tête bien chapeautée



Robert Brandy avoue une préférence pour les marques Borsalino et Stetson. (Photo: Andrés Lejona/Maison Moderne)

Robert Brandy avoue une préférence pour les marques Borsalino et Stetson. (Photo: Andrés Lejona/Maison Moderne)

Robert Brandy est actuel­­lement sous les feux de la rampe avec son exposition rétrospective au Musée national d’histoire et d’art. On le connaît amateur de vieilles voitures et de bidons d’huile pour moteur, mais c’est aussi un féru de chapeaux.

Si vous croisez Robert Brandy, il y a de fortes chances que vous le voyiez portant l’un de ses chapeaux; en feutre si c’est en hiver, ou en paille si c’est en été. «J’ai environ une vingtaine de chapeaux chez moi», confie l’artiste, qui porte ce jour-là un Borsalino vert-de-gris. «J’ai commencé à porter des chapeaux quand j’ai commencé à perdre mes cheveux, poursuit-il, avec un sourire complice. Cela m’évitait de brûler à cause du soleil, ou d’avoir froid à la tête en hiver.» Si, au début, Robert Brandy ne faisait pas attention aux marques, il a maintenant une préférence pour les chapeaux confectionnés par les maisons Borsalino ou Stetson. Si ses peintures sont pleines de couleurs, il n’en va pas de même pour ses chapeaux. «Je préfère les avoir dans des tons neutres, comme le noir, le brun ou le gris.»

Parfois, il les porte aussi pour travailler. Ce qui lui vaut quelques déconvenues: «J’ai mis de la peinture sur un de mes chapeaux, j’étais un peu contrarié. Mais un jour, un ami dont la femme aime aussi beaucoup les chapeaux m’a demandé s’il pouvait me l’acheter! Alors, je l’ai enlevé, je l’ai signé à l’intérieur et lui ai vendu au prix pour pouvoir m’en racheter un neuf!» Côté achats, il n’a pas de boutique préférée, mais en a acheté quelques-uns dans un magasin à Antibes, ou à Bruxelles.

Cet article a été rédigé pour l’édition magazine de  Paperjam datée de mai  qui est parue le 29 avril 2021.

Le contenu du magazine est produit en exclusivité pour le magazine. Il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam.

Cliquez sur ce lien pour vous abonner au magazine.

Votre entreprise est membre du Paperjam Club? Vous pouvez demander un abonnement à votre nom. Dites-le-nous via   [email protected]