POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Revue de presse

Un stade national 30% plus cher



Le stade national exige 18 millions d’euros d’équipements supplémentaires. (Photo: Matic Zorman/archives)

Le stade national exige 18 millions d’euros d’équipements supplémentaires. (Photo: Matic Zorman/archives)

Le futur stade national coûtera 78 millions d’euros au lieu des 60 millions budgétés. L’augmentation a été votée par le conseil communal de la Ville de Luxembourg ce lundi 8 juillet.

Le nouveau stade national, qui devrait être terminé en mai 2020, coûtera plus cher que prévu. 78 millions d’euros plutôt que les 60 millions budgétés au départ.

Une augmentation de 30% qui, selon les propos de l’échevin CSV de la Ville de Luxembourg, Laurent Mosar , rapportés par L’essentiel, est due à des erreurs de calcul des bureaux d’études.

Le conseil communal de la Ville de Luxembourg a approuvé l’enveloppe supplémentaire ce lundi 8 juillet, mais, toujours selon M. Mosar, il entend «demander des dommages et intérêts pour ces négligences».

Concerts en plein air

Mais si le montant global a augmenté, c’est aussi parce que des demandes d’équipements supplémentaires ont été faites par la police, l’UEFA et la Fédération luxembourgeoise de football. Il s’agirait d’équipements de vidéosurveillance et d’autres pour permettre la 5G.

Enfin, alors que l’idée avait d’abord été écartée, le nouveau stade qui sort de terre à Kockelscheuer permettra d’accueillir des concerts d’une certaine importance.

Pour financer ces coûts supplémentaires, la Ville veut se tourner vers l’État, dans la mesure où le stade revêt un caractère national. «Il est normal que l’État prenne une partie du surcoût», estime encore Laurent Mosar dans les colonnes de L’essentiel.