PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Perspectives d’investissement

Schroders très positif sur la Chine en cette année du buffle



Le marché action chinois a progressé de 15% depuis le début de l’année. (Photo: shutterstock)

Le marché action chinois a progressé de 15% depuis le début de l’année. (Photo: shutterstock)

Le bœuf symbolise la fiabilité, la force, la patience, mais aussi la fertilité et la prospérité. Les auspices de 2021?

En tout cas, l’année s’annonce bonne sur le marché des actions, selon Stephen Kam, responsable de la gestion de produit actions Asie ex-Japon. La croissance économique sera là, aux alentours de 9% pour 2021 et de 5,5% en 2020 – «une normalisation, selon Schroders». Une vigueur qui attire les investisseurs. La Chine aura été la seule économie à enregistrer une croissance pour 2020 alors que l’économie européenne se sera contractée de 6,8%, et l’économie américaine de 3,5%.

Selon l’indice MSCI China, le marché actions chinois a gagné 30% en 2020 et déjà plus de 15% pour 2021. «Les positions encore relativement limitées des investisseurs sur les actions chinoises et les valorisations raisonnables par rapport aux actions mondiales équivalentes pourraient encourager un nouvel afflux sur ce marché en 2021», estime Stephen Kam, qui table sur une croissance du marché des actions A, les actions dans lesquelles des investisseurs étrangers sont autorisés à investir. Pour lui, les investisseurs internationaux cherchent à augmenter leurs allocations à long terme sur ce marché.

Opportunités cachées

Dans les secteurs à fort potentiel, il place les «gagnants du confinement», c’est-à-dire le commerce électronique, les jeux en ligne, les soins de santé et la technologie cloud.

Avec un double bémol: le secteur du commerce en ligne est pour l’instant surévalué et, surtout, dans la ligne de mire des autorités qui renforcent les réglementations anti-monopole. Les déboires de Jack Ma et d’Ant Group sont là pour rappeler que la «main invisible» en Chine n’est pas toujours celle du marché.

Et les géants technologiques chinois? «Leur montée en puissance est inéluctable», pour Stephen Kam, et la pandémie a augmenté la demande pour leurs produits et services. D’où une valorisation «vertigineuse». «Mais lorsqu’une action semble avoir un prix parfait, c’est-à-dire que des attentes élevées sont intégrées dans son prix, il ne faut pas grand-chose pour provoquer une brutale correction de cours», prévient l’analyste.

Pour qui les vraies opportunités pourraient se trouver dans des secteurs de valeur négligés et sous-valorisés. Et de citer «les entreprises qui opèrent dans l’ombre des géants technologiques», comme les centres commerciaux qui combinent commerce de détail et divertissement, les banques, l’automatisation industrielle, les voitures, les composants électriques et la logistique. Plus largement, dans un contexte de tension avec les États-Unis, Schroders joue les champions locaux «qui offrent des opportunités intéressantes».