LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

SAlon du meuble 2019

Quels Luxembourgeois exposaient à Milan?



236786.jpg

Dante - Goods and Bads ont présenté un stand à 360° à l’occasion du Salon du meuble à Milan. (Photo: Dante - Goods and Bads)

Le Salon du meuble de Milan s’est déroulé du 9 au 14 avril dernier. À l’occasion de cette rencontre internationale, quatre Luxembourgeois exposaient leurs dernières créations.

Le Salon du meuble de Milan et la Design Week sont le rendez-vous annuel incontournable pour les amateurs et professionnels du design. Toute l’Europe s’y retrouve, et c’est l’événement à ne pas manquer pour présenter les nouveautés. À l’occasion de l’édition 2019, quatre Luxembourgeois ont exposé leurs productions les plus récentes.

Dante - Goods and Bads

La maison d’édition créée par Christophe de la Fontaine et Aylin Langreuter avait un stand dans le hall 6 et présentait leur collection 2019-2020 «The Stars Look Different Today». Ils participaient également à l’exposition «Materica – The Beautiful Side of Design».

Leur approche pour la foire était de présenter leurs objets sous un autre angle, pour porter un regard nouveau sur leurs productions. Aussi, ils ont choisi de réaliser un stand à 360°, comme si leurs créations flottaient en apesanteur, en référence au thème de la conquête spatiale, qui est le fil rouge de leur collection pour cette année.

Le nouveau tabouret «The Third» a été présenté au Salon du meuble 2019. (Photo: Dante - Goods and Bads)

1 / 2

Le tapis «Bel Étage» a été conçu par Raquel Pacchini pour Dante - Goods and Bads. (Photo: Dante - Goods and Bads)

2 / 2

Roxanne Flick

La jeune Luxembourgeoise Roxanne Flick, dont on avait pu admirer le travail dans la dernière exposition «De Mains de maîtres», a de nouveau présenté son service en porcelaine, «Purpur», lors de la quatrième édition de Doppia Firma organisée par Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship à la Villa Mozart.

Cette exposition annuelle a pour objectif de mettre en lumière les collaborations fructueuses entre designers et artisans. La présélection des projets présentés a été réalisée par différents partenaires dont fait partie «De Mains de maîtres». Roxanne Flick a réalisé un service en porcelaine en collaboration avec le tourneur sur bois Michael Nätscher. Cette même exposition sera également présentée à l’occasion de Révélation 2019, la biennale internationale des métiers d’arts et de la création au Grand Palais à Paris à partir du 23 mai.

Vue de l’exposition «Doppia Firma 2019» à laquelle participait Roxanne Flick. (Photo: Luca Rotondo)

1 / 4

Service «Purpur» de Roxanne Flick (Photo: Roxanne Flick)

2 / 4

Le service «Purpur» est présenté sur support en bois tourné. (Photo: Roxanne Flick)

3 / 4

Michael Nätscher et Roxanne Flick Roxanne Flick

4 / 4

Geckeler Michels

Le duo composé par David Geckeler et Frank Michels a présenté trois nouveaux objets:

- Un ensemble édité par Crassevig et dénommé «Bias Collection». Il se compose d’un nouveau fauteuil bas et d’une table basse (qui a déjà été présenté au Salon du meuble en 2015).

La collection «Bias Collection» de Geckeler Michels est éditée par Crassevig. (Photo: Crassevig)

1 / 2

Esquisses de «Bias Collection». (Photo: Crassevig)

2 / 2

- Une table de travail, «Spectrum», éditée par Karimoku New Standard. Elle a la particularité d’avoir un espace de rangement placé directement sous le plateau, ce qui permet de vite nettoyer la surface de travail et de ranger les éléments en un clin d’œil. Les designers ont complété la proposition avec un poste de travail pour une personne et une table classique pouvant aussi servir à des fins domestiques.

Table de travail «Spectrum» éditée par Karimoku New Standard. (Photo: Karimoku New Standard)

1 / 2

La table de travail «Spectrum» présente un double plateau permettant de ranger facilement ses affaires dans l’interstice. (Photo: Karimoku New Standard)

2 / 2

- Pour Sancal, Geckeler Michels ont imaginé «Icons», une série de petits objets qui ne sont pas des jouets, mais qui, par leur aspect naïf, y font penser. Ils peuvent être utilisés comme éléments de décoration, centres de table…

«Icons», édité par Sancal. (Photo: Sancal)

1 / 5

«Icons», édité par Sancal. (Photo: Sancal)

2 / 5

«Icons», édité par Sancal. (Photo: Sancal)

3 / 5

«Icons», édité par Sancal. (Photo: Sancal)

4 / 5

«Icons», édité par Sancal. (Photo: Sancal)

5 / 5

Sarah Meyers et Laura Fügmann

Enfin, Sarah Meyers et Laura Fügmann étaient également présentes à Milan à travers leurs délicates porcelaines colorées, les vases «Duotone», qui contribuaient à la décoration du stand d’Arper.