ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Autopublicité inédite

La pub de Signal que Facebook ne veut pas montrer



Une des publicités que Signal avait imaginées pour expliquer ce que Facebook collecte comme données. (Photo: Signal)

Une des publicités que Signal avait imaginées pour expliquer ce que Facebook collecte comme données. (Photo: Signal)

Imaginez une publicité qui vous dise ce que le groupe Facebook (Facebook, Instagram, Whatsapp) sait de vous. Signal a essayé, dans une opération de communication bien ficelée. Mais Facebook y a mis son veto.

La guerre des messageries instantanées continue. Elle oppose, d’un côté, Whatsapp et sa nouvelle politique de confidentialité et, de l’autre, Signal, qui voudrait bien en profiter pour récupérer le maximum d’utilisateurs.

Dernier avatar en date, cette semaine, Signal publie un billet de blog dans lequel elle explique avoir voulu personnaliser des publicités sur les réseaux sociaux du groupe Facebook – Instagram, surtout –, qui auraient annoncé à chaque utilisateur pourquoi il voyait telle publicité à l’endroit même de la publicité de Signal.

«Vous voyez cette publicité parce que vous êtes un nouveau prof de pilates et que vous adorez les dessins animés. Cette publicité utilise votre localisation pour voir que vous êtes à La Jolla. Vous êtes actuellement sur des blogs de parents et vous pensez à une adoption LGBTQ.»

«C’est un coup de force de Signal, qui n’a même jamais essayé de diffuser ces publicités – et nous n’avons pas fermé leur compte publicitaire pour avoir essayé de le faire», a déclaré, jeudi, un porte-parole de Facebook à CNBC. «Si Signal avait tenté de diffuser les publicités, deux d’entre elles auraient été rejetées, car nos règles en matière de publicité interdisent les publicités affirmant que vous avez une condition médicale ou une orientation sexuelle spécifique, comme Signal devrait le savoir. Mais, bien sûr, diffuser les annonces n’a jamais été leur objectif – il s’agissait de faire de la publicité.»

Cet article est issu de la newsletter hebdomadaire Paperjam Trendin’, à laquelle vous pouvez vous abonner  en cliquant ici .