ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Fit 4 Resilience

Un programme pour aider les entreprises à se réinventer



Une quinzaine de dossiers sont déjà dans les tuyaux, les derniers devront être déposés avant le 31 décembre prochain. (Photo: Shutterstock)

Une quinzaine de dossiers sont déjà dans les tuyaux, les derniers devront être déposés avant le 31 décembre prochain. (Photo: Shutterstock)

Le programme «Fit 4 Resilience» a débuté dans le cadre de la stratégie gouvernementale de relance de l’économie «Neistart Lëtzebuerg». Objectif: apporter aux entreprises une vue globale sur leur activité et leur écosystème via l’expertise d’un consultant. Pour leur permettre de passer le cap de la crise.

Définie comme la capacité à traverser les crises et à se réinventer, la résilience est probablement l’atout-clé des entreprises – de toutes tailles – en cette période marquée par les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19. Mais les leviers pour l’actionner ne s’imposent pas naturellement pour des chefs d’entreprise accaparés par la gestion quotidienne de leurs affaires.

D’où l’idée du gouvernement de déployer le programme «Fit 4 Resilience», mis en place par Luxinnovation dans le cadre de la stratégie de relance économique post-Covid-19 «Neistart Lëtzebuerg».

Une approche stratégique

«L’idée de départ du programme est de répondre aux problématiques mises en avant par la crise, qu’il s’agisse de fermetures de magasins, de perte du chiffre d’affaires, de défaillance d’approvisionnement… Le programme vise à répondre à ces problèmes non pas de façon opérationnelle, mais stratégique, pour aider l’entreprise à réviser sa stratégie, à se repositionner, tout en anticipant les problématiques à venir. Pour finalement augmenter sa capacité d’adaptation et lui permettre de rebondir de façon autonome», déclare Emmanuelle Kipper, SME performance advisor chez Luxinnovation.

Concrètement, Luxinnovation a assigné des consultants selon leurs compétences pour évaluer le business model des entreprises, passer en revue leurs forces et faiblesses, mais aussi cerner les éléments qui ont changé dans leur environnement.

«Le consultant s’adapte à chaque entreprise, petite ou grande, en suivant la méthodologie définie au préalable», ajoute Emmanuelle Kipper. Les consultants sont d’ailleurs encouragés à mettre chaque recommandation en perspective avec les 17 objectifs de développement durable (SDG – sustainable development goals) de l’Onu.

PwC Luxembourg fait partie des consultants qui accompagnent les entrepreneurs vers des prises de décision en tenant compte du nouveau contexte, par rapport aux nouveaux besoins exprimés par les consommateurs, sans oublier l’incertitude d’une économie qui se transforme et qui recherche un nouveau souffle.

«Le programme ‘Fit 4 Resilience’ offre un soutien efficace et rapide aux PME éligibles au Luxembourg qui ont été touchées par la crise du Covid-19», déclare Laurent Probst, partner Economic Development & Innovation chez PwC Luxembourg. «Nous savons que les petites entreprises locales ont subi des changements et des revers dramatiques et continueront d’être exposées à l’impact négatif de l’épidémie en cours.»

Au programme

Comment proposer des produits et des services qui font du sens? Comment faire évoluer le business model de l’entreprise? Des questions périlleuses, mais auxquelles des réponses doivent être apportées rapidement.

«Entre le changement des conditions d’affaires sous l’effet de la crise et l’obligation de s’atteler aux enjeux de la transformation digitale et des défis environnementaux, les entreprises et les entrepreneurs sont pris dans un tourbillon qui entraîne une remise en question de tous les maillons de la chaîne de valeur, du producteur au client», ajoute Laurent Probst.

Le programme comprend un rapport formulé autour de différents éléments: une analyse de l’impact de la crise sur les facteurs externes; une analyse de l’impact de la crise sur les facteurs internes; une réflexion sur les choix stratégiques et sur la mise en place d’une roadmap à court et moyen terme, et une aide publique du ministère de l’Économie.

Le tout débute par des entretiens en face à face, ainsi que des ateliers (dans le respect des précautions sanitaires en vigueur) qui débouchent sur un diagnostic et une réflexion sur les choix stratégiques à opérer. Du temps et un avis extérieur qui peuvent s’avérer précieux en cette période.

«Les PME ont besoin d’un soutien immédiat, et le développement de ce programme par Luxinnovation, avec le soutien du ministère de l’Économie, démontre l’agilité de notre pays et sa volonté de renforcer la résilience, non seulement de ces entreprises, mais de notre économie dans son ensemble», pointe Laurent Probst.

En pratique

Toute PME qui envisage de participer au programme «Fit 4 Resilience» doit se rendre sur la page Luxinnovation Fit 4 Resilience et lire attentivement le guide étape par étape concernant l’éligibilité, la validation de l’éligibilité, le choix du consultant, le programme en lui-même et l’aide à taux fixe.

Une quinzaine de dossiers sont déjà dans les tuyaux, les derniers devront être déposés avant le 31 décembre prochain.