ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

D’octobre à décembre

Une perte de 306 millions d’euros pour Ryanair



Ryanair s’attend à une perte nette comprise entre 850 et 950 millions d’euros d’ici au 31 mars 2021.  (Photo: Ryanair)

Ryanair s’attend à une perte nette comprise entre 850 et 950 millions d’euros d’ici au 31 mars 2021. (Photo: Ryanair)

Le trafic de la compagnie à bas coût a chuté de 78% au troisième trimestre de son exercice décalé. Ryanair confirme s’attendre au pire exercice annuel de son histoire.

La compagnie low cost Ryanair a bouclé un troisième trimestre teinté de rouge vif, avec une perte de 306 millions d’euros, contre un bénéfice de 88 millions d’euros un an plus tôt. Son chiffre d’affaires a dégringolé de 82%, à 0,34 milliard d’euros.

Son trafic s’est effondré de 78% entre octobre et fin décembre, à 8,1 millions de passagers. La pandémie de Covid-19 et les restrictions imposées en matière de déplacements ont affecté les opérations de la compagnie, qui a d’ailleurs annoncé une réduction de ses prévisions de fréquentation pour l’ensemble de son exercice 2021 décalé: elle table sur une fourchette allant de 26 à 30 millions de voyageurs, contre 35 millions initialement prévus.

De nouveaux avions plus économes

Toujours dans ce contexte incertain, Ryanair s’attend à une perte nette comprise entre 850 et 950 millions d’euros d’ici au 31 mars 2021.

La compagnie a rétabli son programme de vol depuis le 1 er juillet au Luxembourg, avec une dizaine de lignes .

Et dans ce contexte de crise sanitaire et de ralentissement de ses activités, Ryanair poursuit un programme de réduction de coûts. Ce dernier passe notamment par la livraison de nouveaux Boeing 737. La compagnie a d’ailleurs passé sa commande de 75 à 210 avions. Ceux-ci comportent 4% de sièges supplémentaires, consomment 16% de carburant en moins et émettent 40% de bruit en moins.