PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Fintech

Payconiq s’efface derrière Ideal… aux Pays-Bas



Comme prévu pour le CEO de Payconiq International, Guido Vermeent, la fintech retire son application des stores aux Pays-Bas où elle fournira la technologie à Ideal dès janvier. (Photo: Payconiq)

Comme prévu pour le CEO de Payconiq International, Guido Vermeent, la fintech retire son application des stores aux Pays-Bas où elle fournira la technologie à Ideal dès janvier. (Photo: Payconiq)

La fintech luxembourgeoise Payconiq International a indiqué, mardi, qu’elle retirerait son app des stores aux Pays-Bas avant la fin de l’année pour devenir le fournisseur technologique d’Ideal. Le Luxembourg n’est pas concerné par ce changement.

L’histoire est (presque) connue depuis un an. Mi-décembre 2020, le fondateur et CEO historique de la néerlandaise Currence, qui a déployé un système de paiement appelé Ideal, Piet Mallekoote, annonce qu’il part à la retraite et qu’il sera remplacé par le country manager de Visa, Daniel van Delft, à partir de février 2021.

Le changement s’accompagne de la volonté de renouveler complètement l’infrastructure technologique qui a permis de réaliser près d’un milliard de transactions en 2020. Très vite, c’est l’infrastructure de Payconiq qui est choisie et qui délivre une version 2.0 d’Ideal… pour le 1er janvier 2022.

Ce mardi, Payconiq International a donc confirmé que l’application serait retirée de l’App Store et du Google Play aux Pays-Bas, et seulement aux Pays-Bas. La fintech devient un fournisseur technologique aux ambitions européennes, mais la marque s’effacera.

Et au Luxembourg? Au Grand-Duché, rien ne va changer, assure le responsable de la communication de Payconiq International. D’autant plus que, fin septembre, Payconiq avait annoncé la disparition de la marque Digicash by Payconiq, la plus utilisée des solutions de paiement digitales au Luxembourg (62%).