ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Podcast

Paperjam Conversations #5: Jean-Pierre Lutgen



Dans l’épisode #5 du podcast «Paperjam Conversations», Jean-Pierre Lutgen, fondateur des montres Ice-Watch, se confie sur son parcours entrepreneurial, son choix d’abriter ses marques au Luxembourg et sur sa stratégie de développement.

Il a créé la marque de montres Ice-Watch, l’un des poids lourds de l’horlogerie d’entrée de gamme, avec 1,15 million de montres vendues l’an dernier. Rencontre avec le Belgo-Luxembourgeois Jean-Pierre Lutgen.

Pourquoi avez-vous créé Ice-Watch?

Jean-Pierre Lutgen. – «Parce que ce qu’on faisait avant, c’est qu’on faisait simplement des produits avec les marques des autres, et quand on fait cela, on ne crée pas de valeur. Or, pour créer de la valeur, il faut créer une marque, parce que c’est à travers la marque que la valeur se véhicule. Pour nous, il y avait le produit, qui était effectivement une montre, et il fallait lui coller une marque, Ice-Watch. Je voulais créer une marque pour créer de la valeur, tout simplement.

Où comptez-vous investir lorsque l’opportunité se présentera?

«Je pense que, si je dois encore réinvestir quelque part, ça sera très certainement au Grand-Duché de Luxembourg; entre autres pour le fait que le régime politique et les relations sociales sont les plus stables, et tout entrepreneur a besoin de ces deux aspects-là pour pouvoir se dire que ce qu’il va mettre en place sera le plus pérenne possible. Le Grand-Duché garde ces atouts-là de son côté, c’est indéniable.

Quels sont les atouts du régime de la propriété intellectuelle au Luxembourg?

«Ce n’est pas le régime, mais c’est plus l’environnement. La justice luxembourgeoise est très efficace, rapide, bien organisée. Il faut savoir qu’Ice-Watch a été attaquée dès le début par d’autres marques bien connues suisses ou italiennes; on a dû faire face dès le départ à une série de conflits. Et on a considéré que le meilleur coffre-fort pour aller placer nos marques, c’est le Luxembourg, parce que l’environnement législatif est le plus performant.»