LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

la table

On a testé les nouveaux sushis du chef Ozawa pour Manso



Le chef Ozawa reprend du service comme il faut pour Vida, la nouvelle enseigne du groupe Manso.  (Photo: Maison Moderne)

Le chef Ozawa reprend du service comme il faut pour Vida, la nouvelle enseigne du groupe Manso.  (Photo: Maison Moderne)

Depuis son départ du Yamayu Santatsu, on attendait des nouvelles du chef Ozawa: en voilà enfin! C’est lui qui est derrière Vida, le nouveau concept en ligne de sushis lancé par le groupe Manso. Et monsieur n’a pas perdu la main !

Remy Manso l’avait annoncé: il y avait du projet dans l’air avec le chef Ozawa, figure emblématique de la cuisine nippone à Luxembourg. Le chef japonais avait en effet exercé son savoir-faire derrière le comptoir du restaurant Yamayu Santatsu pendant plus de 20 ans avant de le quitter l’année dernière... C’est à présent chose faite: on le retrouve (avec plaisir) derrière le concept Vida du groupe Manso, une entité entièrement en ligne pour le moment, qui propose donc une carte de sushis du chef Ozawa à emporter ou en livraison.

Impossible de tenir plus longtemps, il devenait impérieux de tester tout cela! Car si l’on connaît les talents d’«Ozawa-sensei», passer chez un groupe de la dimension de Manso peut être un sacré challenge. Et la réponse est un gros OUI, un gros MIAM, un gros OISHIIIII!!

Pour l’entrée, un choix très simple entre soupe miso, gyozas et brochettes yakitori. Vu ce qu’on avait commandé pour la suite, on s’est contenté de la soupe (5,50€). Comme souvent en livraison, elle arrive un peu tiède, il faut donc prévoir de la réchauffer vite fait. Sinon, rien à redire, mais c’est difficile à louper, une soupe miso...

Pour le «plat de résistance», une des formules proposées a sévèrement attiré notre œil lors de la commande (uniquement via ondemand.lu , la plate-forme mise en place par le groupe Manso pour ses restaurants): la «Flamed Selection» (34€)! Avec un nom pareil, on imagine les nigiris de bar, de saumon et de thon être flambés ou grillés au chalumeau par exemple... C’est en effet cette seconde méthode qui est utilisée au final, donnant au poisson une texture «cruite» et une saveur grillée/fumée à la fois discrète et très gourmande!

Le poisson flambé au chalumeau, une alternative savoureuse au traditionnel poisson cru pour les nigiris Vida. Maison Moderne

Le poisson flambé au chalumeau, une alternative savoureuse au traditionnel poisson cru pour les nigiris Vida. Maison Moderne

Pour l’équilibre gustatif du repas, des makis plus classiques de poissons crus, de radis ou, dans notre cas d’ikura (œufs de saumon) (8,90€) feront très bien l’affaire pour apporter encore plus de fraîcheur à l’ensemble.

Makis ikura du chef Ozawa. Maison Moderne

Makis ikura du chef Ozawa. Maison Moderne

Côté addition, ce ne sont évidemment pas les sushis les moins chers de la place, et ils ne doivent pas l’être: du Ozawa, ça se paye! On aimerait également, comme la semaine dernière, moins de plastique pour les livraisons. Et même si de bons sushis sur du carton, ça semble compliqué, on espère que la réflexion est en cours.

Enfin, à noter que le Vida sera bientôt un établissement physique, sur le boulevard JFK (pas de grosse surprise de ce côté-là!), là où s’est tenu pendant des années le bar-club Gloss. Fait intéressant: pour respecter les arrivages des poissons et leur fraîcheur, l’établissement – comme le service de livraison actuel – sera fermé les mercredis et dimanches, ainsi que le samedi midi. À suivre de près...

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!