LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

mmmmmm…

Oh oui, des ormeaux!



Taillé en fines lamelles et sauté en persillade, l’ormeau supporte très bien la cuisson.  (Photo: Maison Moderne)

Taillé en fines lamelles et sauté en persillade, l’ormeau supporte très bien la cuisson.  (Photo: Maison Moderne)

Encore bien méconnu, l’ormeau est un délicieux coquillage difficile à attraper, mais fantastique à déguster. Notamment en ce moment, au début de sa saison!

Surnommé de mille et une façons différentes, plus mélioratives les unes que les autres («caviar de la mer», «roi des coquillages»...), l’ormeau est probablement un des fruits de mer les plus confidentiels, au même titre que le pouce-pied ou la telline...

Peu connu, les gourmets en ont parfois entendu parler sans pour autant avoir eu l’occasion de le goûter, tant il est parfois difficile d’en trouver. Puis, faut-il encore savoir le préparer... En effet, on ne déguste que son pied, qu’il faut avoir battu vigoureusement au préalable pour attendrir sa chair.

La méthode la plus commune pour le cuisiner ensuite est de le cuire en délicieuse persillade, à l’instar du chef Louis Scholtès, qui l’avait mis à l’honneur au restaurant Aqua , lors d’une soirée unique (photo). Mais il peut aussi être servi en sushi pour les plus audacieux...

Au Luxembourg, il peut être commandé auprès de professionnels, comme La Provençale .

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!