POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

règles temporaires

Les frontaliers français doivent justifier leurs déplacements



Des contrôles seront organisés des deux côtés de la frontière, a annoncé le ministre français de l’Intérieur, et les frontaliers devront pouvoir justifier de leur emploi et de leur domicile. (Photo: Shutterstock)

Des contrôles seront organisés des deux côtés de la frontière, a annoncé le ministre français de l’Intérieur, et les frontaliers devront pouvoir justifier de leur emploi et de leur domicile. (Photo: Shutterstock)

À partir de ce mardi 17 mars, à midi, les frontaliers français seront soumis à de nouvelles règles dans le cadre de leurs déplacements. Une double attestation pourrait leur être demandée.

La crise du coronavirus entre dans une nouvelle phase, ce mardi 17 mars, à partir de midi, pour les frontaliers français et pour 15 premiers jours.

Les 100.000 personnes qui passent habituellement la frontière dans les bouchons devront pouvoir justifier qu’ils se rendent sur leur lieu de travail ou qu’ils en reviennent.

Après la deuxième intervention du président français Emmanuel Macron lundi soir, son ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a précisé ces limitations de circulation pour l’ensemble des résidents français, y compris pour les frontaliers. Le ministre a annoncé des contrôles des deux côtés de la frontière.

À l’occasion de ces contrôles, le conducteur – qui ne pourra être que seul dans son véhicule – devra présenter deux attestations, la première concernant son domicile et la seconde à propos de son emploi.

Formulaire type préparé par le Luxembourg

Sans attendre, lundi soir, les autorités luxembourgeoises ont mis en ligne un formulaire type, que les salariés seraient bien avisés de faire tamponner ou signer par un responsable, dans le cadre de leur activité professionnelle.

«Ce certificat sert de preuve de la nécessité de franchir la frontière entre la France et le Luxembourg dans le cadre de la situation Covid-19. Ainsi, sur présentation de ce certificat, les travailleurs frontaliers résidant en France seront exemptés des restrictions sur les passages frontaliers entre la France et le Luxembourg», annonce le gouvernement.  La fiche type se trouve à cette adresse .

La situation de l’attestation de domicile n’est pas très claire, mieux vaut emporter un contrat de location, d’électricité ou de téléphone, par exemple.

Dans le cadre de toutes les autres restrictions de déplacements, les résidents français devront se munir d’une attestation, à partir du site du ministère français de l’Intérieur ou sur papier libre, pour dire quel est l’objet de leur déplacement et ses principales caractéristiques.

135 euros d’amende

Parmi les sorties qui sont autorisées en dehors de l’activité professionnelle, il est aussi possible d’aller s’occuper d’un parent dépendant, faire ses courses, à la pharmacie ou chez un professionnel de santé, mais aussi d’aller promener son animal de compagnie ou de faire du sport, dans tous les cas seul et avec une attestation sur l’honneur.

Plus de 100.000 policiers et gendarmes français seront affectés à des contrôles et les personnes qui n’auraient pas leurs documents avec eux s’exposeraient à des amendes pour l’instant de 38 euros, mais qui seront modifiées et atteindront 135 euros, a dit le ministre français.