ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Développement urbain

Nouvelle vie pour Lankelz à Esch-sur-Alzette



C’est sur le site dit Lankelz, à Esch-sur-Alzette, que le projet Perspectiv’ va voir le jour. (Illustration: Wilmotte & Associés - WW+)

C’est sur le site dit Lankelz, à Esch-sur-Alzette, que le projet Perspectiv’ va voir le jour. (Illustration: Wilmotte & Associés - WW+)

Le site Lankelz, situé à Esch-sur-Alzette, va connaître un nouveau développement sous l’impulsion d’Atenor et Tracol Immobilier, avec le bureau Wilmotte & Associés à la conception, accompagné par WW+. Le projet mixte, dénommé Perspectiv’, représente 68.000m2 de planchers.

Le site Lankelz, à Esch-sur-Alzette, appartient à Tracol Immobilier. En septembre dernier, un accord de partenariat a été signé entre Tracol Immobilier et Atenor pour réaliser un nouveau quartier sur ce site situé entre le site du Contrôle technique et la bretelle d’accès à l’autoroute A13. Ils ont choisi de confier le développement de ce morceau de ville au bureau Wilmotte & Associés qui, après le siège social d’ArcelorMittal au Kirchberg, reçoit ici un nouveau projet au Luxembourg. Ils sont accompagnés dans leur mission par WW+.

Le projet Perspectiv’ est une collaboration entre les bureaux Wilmotte & Associés et WW+. (Illustration : Wilmotte & Associés - WW+)

Le projet Perspectiv’ est une collaboration entre les bureaux Wilmotte & Associés et WW+. (Illustration : Wilmotte & Associés - WW+)

Le projet mixte de 68.000m2 accordera une grande part de ses nouvelles surfaces à des logements (37.000m2 pour environ 350 unités) qui seront complétés par des bureaux (10.000m2), des surfaces dédiées à l’horeca, aux petits commerces de proximité et de services, ainsi que par une moyenne surface alimentaire (12.000m2). Il y aura aussi un nouveau complexe sportif d’une capacité de 2.000 personnes – dont 1.600 places assises (8.000m2) – qui se situera à proximité du futur musée du sport. Cette thématique du sport a d’ailleurs inspiré certains choix dans les éléments architecturaux qui resteront apparents et qu’on retrouvera dans un langage formel, tels que le treillis, qui rappelle les filets de goal ou de panier de basket.

Ces ensembles construits seront complétés par deux squares et des espaces publics qui combineront le minéral et le végétal. Il est prévu de créer des bassins de rétentions intégrés à l’environnement.

Les études et le développement doivent débuter au premier trimestre 2021. Le premier dépôt de permis est attendu en juin 2021 afin de démarrer les travaux du lot 1 fin 2021. Les lots 2, 3 et 4 devraient suivre en 2022.