ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

En chantier

Un «Bijou» sort de terre à la Cloche d’Or



291120.jpg

Le nouveau bâtiment administratif se situe entre deux grands bâtiments de bureaux, occupés par Deloitte et Alter Domus, à la Cloche d’Or. (Photo: Promobe)

Un nouveau bâtiment administratif est en construction à la Cloche d’Or: «Bijou». Cet immeuble conçu par Valentiny HVP Architects et construit par Soludec se distingue par une façade recouverte de feuilles métalliques.

Situé entre le bâtiment qu’occupe Deloitte et celui occupé par Alter Domus, le nouveau bâtiment administratif dénommé «Bijou» par son maître d’ouvrage Grossfeld PAP est en train d’être construit par Soludec à la Cloche d’Or. Il est conçu par les architectes du bureau Valentiny HVP Architects et les ingénieurs de AuCarré (génie civil) et Ingetech (génie technique).

Une façade pour lutter contre la monotonie

«Il s’agit d’un bâtiment de bureaux assez classique, avec des plateaux libres et un noyau central», explique l’architecte François Valentiny. «Mais la particularité de cet immeuble est d’être beaucoup plus petit et bas que ses voisins. Il fallait donc trouver un moyen de le faire exister et de le rendre visible parmi les autres bâtiments du quartier, ce que nous avons fait en proposant une façade un peu ‘décorative’.»

L’immeuble est en effet comme entouré par une seconde peau aux motifs de feuilles métalliques, y compris sur le toit, pour donner «une vision plus esthétique aux personnes qui regardent par la fenêtre depuis les immeubles voisins», argumente l’architecte. «C’est une approche que nous avions déjà mise en œuvre pour le bâtiment de KPMG au Kirchberg, à la différence que la structure au Kirchberg est portante, ce qui n’est pas le cas pour le bâtiment de la Cloche d’Or. Par ailleurs, c’est aussi une proposition pour lutter contre la monotonie de nos villes modernes, sclérosées par les trames répétitives de 1,35m. Le fait que ce petit immeuble se situe entre deux grands bâtiments à l’architecture plus stricte provoque un contraste intéressant et crée une étincelle positive», déclare François Valentiny.

Vue des éléments métalliques, avant leur mise en place. (Photo: Promobe)

1 / 7

Vue des éléments métalliques montés sur la façade. (Photo: Promobe)

2 / 7

Vue des éléments métalliques montés sur la façade. (Photo: Promobe)

3 / 7

Vue des éléments métalliques montés sur la façade. (Photo: Promobe)

4 / 7

Vue des éléments métalliques montés sur la façade. (Photo: Promobe)

5 / 7

Vue du toit. (Photo: Soludec)

6 / 7

Vue depuis l’arrière de la seconde peau métallique. (photo: Valentiny hvp architectes)

7 / 7

Un chantier qui avance bien

Actuellement, le bâtiment avance selon le calendrier prévu. «Le chantier est en cours depuis 2018. Le gros œuvre est achevé depuis mai 2019 et nous sommes actuellement en train de réaliser le parachèvement, les finitions intérieures, ainsi que les poses des techniques spéciales, c’est-à-dire l’électricité, la ventilation…», explique Hugues Schriewer, project manager chez Soludec.

«Les premières feuilles métalliques qui constituent l’élément distinctif de la façade sont en cours de pose, intervention qui sera achevée début février. C’est une installation qui demande une certaine attention, car le centre de gravité des éléments métalliques, lorsqu’ils sont levés par la grue, oriente les structures non pas à la verticale mais en diagonal.»

L’ensemble de ce chantier, dont le budget est de 14 millions d’euros H.T., devrait être achevé en mars 2020.

Fiche technique

Maître d’ouvrage: Grossfeld PAP

Architectes: Valentiny HVP Architects

Ingénieur civil: AuCarré

Ingénieur technique: Ingetech

Surface: 5.821m2

Parking: 45 places