ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Jim Wagener (Founder/Gérant)

«Nous présenter à un public professionnel»



263699.jpg

Jim Wagener, Fränk Wagner, Michel Schammel: les fondateurs de OPYOS Beverages. (Photo: OPYOS Beverages)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: OPYOS Beverages. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Jim Wagener. – «L’équipe d’Opyos Beverages sàrl est entrée dans le monde de la distillation en automne 2016, suite à l’idée spontanée de trois amis de créer un gin local et haut de gamme. Grâce à notre enthousiasme, des idées innovatrices et créatives, le soutien des experts de l’industrie locale, nous avons commencé à développer une gamme de produits unique et pleine de caractère. Déjà deux années après sa fondation, la société est reconnue au Grand-Duché pour ses gins de qualité, fabriqués à partir d’ingrédients et botaniques provenant du terroir.

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à le faire?

«Nous avons décidé de rejoindre le Paperjam Club afin de nous présenter à un public professionnel et de nous connecter avec différents acteurs économiques et entrepreneurs du Luxembourg. En tant que jeune entreprise, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles rencontres et échanges d’expériences, afin d’évaluer personnellement et professionnellement, ainsi que pour agrandir nos réseaux. Nous sommes convaincus que le Club est le reflet de ces attentes, et qu’il créera des nouvelles idées et même des possibilités de coopérations.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Nous recherchons l’échange professionnel ainsi que l’enrichissement de nos points de vue par des discussions avec d’autres membres, dans le sens d’un développement mutuel de l’entrepreneuriat au Luxembourg. En tant que jeunes entrepreneurs dynamiques, francs et audacieux, nous ne craignons pas de partager nos expériences et connaissances spécialisées que nous avons pu acquérir pendant notre parcours.»