POLITIQUE & INSTITUTIONS

Selon le Financial Times

VW sur la liste noire du Fonds de compensation



capture_decran_2017-01-30_a_07.45.22.png

La décision a été prise en novembre dernier. (Photo: Licence CC)

Le Fonds de compensation luxembourgeois a choisi de retirer Volkswagen de sa stratégie d’investissement, indique le Financial Times.

Doté de 16 milliards d’euros, le Fonds de compensation (FDC) émanant du système des pensions au Luxembourg a choisi d’appliquer une certaine éthique dans sa stratégie d’investissement.

Le Financial Times révèle en effet que le fonds a décidé en novembre dernier de placer Volkswagen sur sa liste noire en réponse au scandale qui est survenu du côté du constructeur allemand à l’automne 2015, lorsqu’il était apparu au grand public que celui-ci utilisait frauduleusement un logiciel diminuant les émissions polluantes de certains de ses moteurs diesel lors de contrôles d’homologation.

Cette décision au Luxembourg survient alors que le constructeur veut tourner la page de ce dossier. VW n’est pas le seul concerné, car le Fonds de compensation a aussi sorti d’autres sociétés comme les producteurs de métaux BHP Billiton et Vale, en raison de leur implication dans un accident mortel survenu dans une mine au Brésil en 2015.

Créé par la loi modifiée du 6 mai 2004 sur l’administration du patrimoine du régime général de pension, le FDC doit, selon ses missions, «faire bénéfice la réserve de compensation du régime général d’assurance pension de l’évolution des marchés financiers en diversifiant ses actifs dans un portefeuille tenant à la fois compte de critères de risque et de rendement».