POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Revue de presse

Un refuge pour les banquiers fuyant le Brexit?



Luxembourg, sous le regard des médias étrangers par la force du Brexit. (Photo: capture d'écran / Bloomberg)

Luxembourg, sous le regard des médias étrangers par la force du Brexit. (Photo: capture d'écran / Bloomberg)

Bloomberg consacre un article au cadre de vie et de travail du Luxembourg, dans le contexte de l’arrivée d’entités anglaises ou établies au Royaume-Uni en raison du Brexit.

Dire que le Brexit donne son lot de couverture presse au Luxembourg est un euphémisme. Les articles et autres reportages se multiplient à mesure de l’annonce de l’arrivée de tel ou tel acteur du secteur financier désireux de garder un pied en Europe.

Luxembourg for Finance, l’agence de promotion du secteur financier, estime ainsi à 1.000 le nombre de travailleurs qui seraient amenés à venir s’établir dans le sillage du Brexit. Et donc, avec leurs familles.

Bloomberg a justement décidé de passer en revue les bons – et moins bons – côtés du cadre de vie luxembourgeois dans un article publié ce week-end. Au travers du témoignage d’expatriés établis au Luxembourg et d’un passage en revue des principaux paramètres formant le quotidien des travailleurs (notamment frontaliers) et des résidents (le prix des loyers, les travaux en ville).

Il ressort de la plume avisée de la correspondante locale, Stéphanie Bodoni, un portrait tout en contraste, mais qui synthétise bien la situation dans laquelle se trouve le pays: entre la nécessaire préservation d’un cadre de vie naturel et à visage humain – un de ses principaux atouts – et le besoin d’adapter son offre internationale à la force de travail cosmopolite qu’il va continuer d’attirer.

Lire l’article de Bloomberg.