POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Annonce en préparation

Un nouvel investissement industriel à venir



economie.jpg

Le nouvel investissement qui sera annoncé mercredi doit permettre la création de plus de 50 emplois et représenter près de 100 millions d’euros. (Photo: Maison Moderne/archives)

Le ministère de l’Économie doit annoncer, mercredi prochain, le nom d’une nouvelle société ayant décidé de s’implanter au Grand-Duché. Une annonce qui devrait représenter près d’une centaine de millions d’euros et plus de 50 emplois.

Mercredi, à 9h, Étienne Schneider (LSAP), ministre de l’Économie, annoncera officiellement que le Luxembourg est parvenu à attirer sur son sol un nouvel investisseur industriel, selon les informations de Paperjam. Bien que le nom soit encore jalousement gardé, une source proche du dossier indique que l’annonce devrait concerner «près d’une centaine de millions d’euros» et permettre la création d’un nombre «compris entre 50 et 100 nouveaux emplois» spécialisés dans «la technologie industrielle».

Bien que moins impressionnants que ceux avancés en mai dernier par Kronospan qui avait annoncé investir 330 millions d’euros et créer une centaine de postes sur son site de Sanem, les chiffres du nouvel arrivant viennent s’ajouter à ceux déjà enregistrés au cours des 12 derniers mois.

900 millions d’investissements officialisés

Débutée en juillet 2016 avec l’annonce de l’arrivée de «500 nouveaux emplois industriels», la vague d’arrivées se poursuit donc. L’investissement à venir succède aux annonces officielles réalisées pour l’implantation d’une deuxième ligne de production au sein de l’usine de DuPont de Nemours à Contern, la création d’une unité de production de yaourts dans la zone industrielle Wolser à Dudelange par Fage ou les extensions obtenues par Euro-Composites à Echternach ou Avery Dennison à Rodange.

Au total, les grands projets industriels en cours concernent pas moins de dix sociétés – Fanuc (10 millions), DuPont de Nemours (environ 270 millions), Faymonville (15 millions), Fage (100 millions), Hydro Aluminium (15 millions), Brasserie de Luxembourg (25 millions), Carlex (24,5 millions), Avery Dennison (58 millions), Euro-Composites (61 millions) et Retal (non précisé) - pour un investissement total estimé à près de 900 millions d’euros et plus de 500 nouveaux emplois, selon les dernières données disponibles.