POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Investissements à venir

Schneider annonce 500 nouveaux emplois industriels



_cho6669_1024.jpg

Avec les deux nouvelles annonces à venir et celle de DuPont de Nemours, Étienne Schneider fait état d’«annonces d’investissements industriels de plus de 500 millions d’euros endéans un mois». (Photo: Christophe Olinger/archives)

À l’issue de la commission parlementaire sur l’économie, Étienne Schneider a annoncé jeudi que «deux gros investissements industriels» seraient présentés «la semaine prochaine». Des investissements de centaines de millions d’euros et des centaines d’emplois sont à la clé.

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’une nouvelle ligne de production par DuPont de Nemours sur son site de Contern, le secteur industriel luxembourgeois va se renforcer. À la sortie de la commission parlementaire sur l’économie, réunie jeudi, Étienne Schneider (LSAP), ministre de l’Économie, a indiqué que deux nouveaux investissements conséquents sont prévus dans les semaines à venir et que plus de détails seraient dévoilés «la semaine prochaine».

Contacté jeudi par Paperjam.lu, le ministre a toutefois levé une partie du voile autour de ces futures annonces. La première concernera ainsi «une autre société industrielle qui s’implantera dans l’est du pays et investira plus de 60 millions d’euros, ce qui représente quelques centaines d’emplois». La seconde fera état d’«une toute nouvelle industrie qui sera installée dans le sud avec un investissement de 100 millions d’euros et quelques centaines d’emplois nouveaux».

Intérêt pour la future liaison ferroviaire directe vers la Chine

Sans surprise, le locataire du ministère du boulevard Royal a gardé le silence sur les noms des nouveaux investisseurs. Au vu des indications fournies, les nouveaux arrivants pourraient s’installer dans la zone industrielle d’Echternach et sur la plateforme multimodale de Bettembourg. 

En intégrant les investissements déjà annoncés de DuPont de Nemours (300 millions de dollars, soit 272 millions d’euros), Étienne Schneider fait état «d’annonces d’investissements industriels de plus de 500 millions d’euros et quelque 500 emplois supplémentaires endéans un mois» et conclut en assurant que «d’autres suivront à la rentrée».

Rectificatif, les sources proches du dossier indiquent que les hypothèses ci-dessous ne sont pas confirmées:

Lors de son récent voyage en Chine, début mai, Étienne Schneider avait rencontré plusieurs entreprises qui avaient officiellement «démontré un fort intérêt, soit de s’installer, soit de développer leurs activités au Grand-Duché», selon le communiqué officiel.

Parmi elles, la société ZTE, «active dans la production d’équipements de télécommunication», qui envisageait «d’examiner le potentiel du Luxembourg comme centre logistique pour la distribution de leurs produits en Europe». Si ce nom était confirmé, ce serait alors l’une des premières sociétés chinoises à s’implanter sur l’Eurohub Sud en vue notamment de tirer profit de la future liaison ferroviaire directe entre Bettembourg et Zhengzhou, qui doit voir officiellement le jour en 2017.