PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
WEALTH MANAGEMENT

Comment trouver le bon partenaire pour se développer?

«Pour réussir, il faut être bien accompagné»


Retour au dossier

1_rapallino_sgg.jpg

Pascal Rapallino, group private clients solutions leader & executive committee member de SGG Group, constate depuis de nombreux mois une évolution très forte des besoins et des attentes des clients privés et donc plus généralement des acteurs du wealth management. Selon lui, ceci est dû à trois éléments-clés.

1. Un écosystème réglementaire en constante évolution, de plus en plus complexe et contraignant.

2. Un contexte sociétal qui incite notamment les clients privés fortunés à avoir une politique d’investissement plus en ligne avec notre époque, un investissement responsable et avec un impact positif pour la société en général.

3. Une dimension technologique qui entraîne des attentes très fortes en termes d’intégration, de reporting et de facilité de mise en place. 

SGG Group a mis en place une approche à la fois classique, mais également ‘disruptive’ vis-à-vis des services que nous mettons à disposition de nos clients.

Pascal RapallinoPascal Rapallino, Group private clients solutions leader (SGG Group)

De ce fait, les sociétés de wealth management qui doivent gérer au quotidien les besoins de ces clients privés fortunés ont en effet besoin de s’appuyer sur des partenaires capables de les accompagner pour relever ces nouveaux défis. C’est pour cela que SGG Group, un des leaders mondiaux de services financiers, expert auprès des clients privés, a mis en place une approche à la fois classique, mais également «disruptive», vis-à-vis des services que nous mettons à disposition de nos clients afin de les aider à relever les défis actuels tout en se concentrant sur leurs métiers de wealth management. 

Classique: car nous nous développons (par croissance organique et par acquisitions) pour avoir une plate-forme mondiale afin d’être capables de répondre aux problématiques de nos clients à travers le monde entier et de leur apporter une réponse intégrée dans la plus grande partie des zones où l’activité de wealth management est forte.

Disruptive: car sur cette plate-forme globale, nous intégrons des services de niche à très forte valeur ajoutée qui permettent à nos clients d’avoir un service répondant à leurs besoins, mais également leur permettant de faire de la croissance en créant de la valeur pour leurs clients.

Les attentes et les besoins ont tellement évolué ces dernières années qu’il devrait y avoir une phase de stabilisation le temps d’intégrer ces nouveaux services aux nouvelles attentes.

Pascal RapallinoPascal Rapallino, Group private clients solutions leader (SGG Group)

Sans faire une liste exhaustive, en plus des services classiques d’administration de fonds et de véhicules holding, nous pouvons citer les services suivants comme différentiateurs et éléments-clés de cette valeur: 

  • des services d’investment structuring pour toute opération de croissance externe ou de restructuration;
  • des services répondant aux problématiques de reporting complexes et de consolidation comptable multidevises;
  • des services de fiducie au travers notamment de notre société française Equitis;
  • des véhicules de titrisation pour la protection de certains actifs ou pour des besoins de structuration d’investissements alternatifs;
  • des solutions d’accompagnement pour les acteurs évoluant dans l’industrie de la dette, ou encore des solutions regtech via notre entité basée à Londres, Lawson Corner [1].

Quant à la question inévitable qui revient à chaque table ronde au Luxembourg de savoir si le Luxembourg va encore devoir se réinventer dans les prochaines années suite aux futures évolutions réglementaires et du marché, je tendrais à dire que les attentes et les besoins ont tellement évolué ces dernières années qu’il devrait y avoir une phase de stabilisation le temps d’intégrer ces nouveaux services aux nouvelles attentes. Mais il est certain qu’à moyen terme, la technologie aura à nouveau un impact disruptif sur la façon d’appréhender les besoins par les clients, ce qui de facto conduira les prestataires de services à se réinventer à nouveau.

[1] Acquisition soumise à l’approbation des autorités compétentes.