PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
WEALTH MANAGEMENT

Comment la transformation digitale peut-elle optimiser l’expérience client?

«ISR: un sens supplémentaire à ses investissements»


Retour au dossier

1_ceo_sg.jpg

Alexandre Cegarra, CFA, CAIA, managing director, Société Générale Private Wealth Management.

La pérennité de notre écosystème est un enjeu majeur. Donner un sens supplémentaire aux investissements financiers n’est plus une option, mais une nécessité. À ce titre, l’investissement socialement responsable (ISR) est une réponse d’autant plus pertinente qu’il permet de valoriser les investissements sur le long terme.

L’approche ISR s’est d’abord développée parmi les investisseurs institutionnels et plus particulièrement les fonds de pension. L’exclusion de leurs univers d’investissement des entreprises du secteur du tabac ou de l’armement a démontré une prise de conscience de ces acteurs. Ces grands investisseurs qui, de par leur poids dans les assemblées générales d’entreprises, ont ainsi exigé plus de transparence concernant les politiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG).

Dorénavant, les informations extra-financières permettent aux agences de notation, grâce à l’émergence des premiers rapports intégrés, d’attribuer leurs notations en s’appuyant sur des analyses détaillées des politiques ESG appliquées au sein des entreprises. Ces informations offrent une meilleure compréhension de l’entreprise, illustrant sa culture, sa politique de gestion du capital humain, son exposition aux risques environnementaux ou encore ses politiques de gouvernance d’entreprise.

80% des études concluaient qu’une approche socialement responsable contribue positivement à la performance financière.

Alexandre CegarraAlexandre Cegarra, CFA, CAIA, managing director (Société Générale Private Wealth Management)

Chez Société Générale Private Wealth Management (SGPWM), nous sommes convaincus que les entreprises prenant en compte ces aspects seront à même d’inscrire leurs performances sur le long terme et d’apporter un rendement pérenne à l’investisseur. À titre d’illustration, les chercheurs de l’université d’Oxford, après analyse de plus de 200 recherches académiques liées à la thématique ISR, ont révélé que 80% des études concluaient qu’une approche socialement responsable contribue positivement à la performance financière[1].

Cette conviction est également portée par le groupe Société Générale. Notre banque est activement engagée dans le développement durable, finance des projets à impact positif ou des projets liés aux énergies renouvelables, s’implique dans la lutte contre le changement climatique et mène une politique responsable en son sein[2]. Fort de cet engagement, le titre est ainsi représenté au sein des indices ISR majeurs – FTSE4Good, DJSI, Euronext Vigeo.

Du côté de la gestion des portefeuilles clients, nous adoptons une approche globale intégrant des critères d’exclusion sectorielle et les notations ISR. En complément de l’approche conventionnelle, nous construisons pour nos clients des portefeuilles diversifiés basés sur une thématique «best-in-class» ayant pour objectif de sélectionner les leaders de l’intégration des critères ESG.

Nous appliquons ainsi des processus spécifiques à chaque classe d’actifs. Notre stratégie action combine cette thématique avec une sélection de titres de qualité visant à mieux protéger le capital des investisseurs durant les périodes de volatilité. Concernant la partie obligataire, nous portons notre choix sur une sélection d’émetteurs exigeants dans leur politique ESG et élargissons notre univers d’investissement grâce aux «green bonds», obligations finançant des projets à impact environnemental. Ensuite, les fonds d’investissement sélectionnés doivent présenter une politique ISR cohérente que nous évaluons à fréquence régulière en analysant leur position. À noter qu’une attention particulière est portée à l’empreinte carbone du portefeuille global.

Les investisseurs accordent de plus en plus d’importance aux critères ESG et il est vraisemblable qu’à terme, ils auront la même importance que celle prêtée aujourd’hui aux données financières.

Alexandre CegarraAlexandre Cegarra, CFA, CAIA, managing director (Société Générale Private Wealth Management)

Nous sommes persuadés que l’ISR est une évidence. Les investisseurs accordent de plus en plus d’importance aux critères ESG et il est vraisemblable qu’à terme, ils auront la même importance que celle prêtée aujourd’hui aux données financières. Les entreprises, les régulateurs, les investisseurs institutionnels s’y sont engagés. Le groupe Société Générale développe son offre ISR depuis plusieurs années et favorise le changement de paradigme. Les «millennials» valorisent le sens donné à leurs investissements et la clientèle privée est en train d’embrasser ce sujet.

Demain, une politique ESG forte sera synonyme de performance financière pérenne. Il est de notre responsabilité, en tant que société de gestion, de permettre à nos clients institutionnels et privés de donner un sens supplémentaire à leurs investissements.

[1] Clark, Gordon L. & Feiner, Andreas & Viehs, Michael, «From the stockholder to the stakeholder: how sustainability can drive financial outperformance», 5 mars 2015.