ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Télévision en streaming

Netflix: presque parti, mais arrivé



  Netflix compte bien envahir les écrans du pays et le fait savoir. (Photo: Netflix)

Netflix compte bien envahir les écrans du pays et le fait savoir. (Photo: Netflix)

Netflix est disponible en Belgique et au Luxembourg, annonce ce vendredi le leader mondial de la télé à la demande en ligne. Originellement basée au Grand-Duché, qu’elle va quitter pour les Pays-Bas, la société américaine garde le marché européen au chaud.

Les amateurs l’attendaient, certains désespéraient, d’autres encore s’en émouvaient. Cette fois, Netflix débarque, bille et programmes en tête. «Netflix va révolutionner l'univers du divertissement en proposant une offre d’abonnement adaptée aux besoins de chacun et un accès exclusif à des programmes originaux», claironne un communiqué diffusé, depuis Bruxelles, ce vendredi à l’aube. «Netflix est disponible en Belgique et au Luxembourg».

C’est, en quelque sorte, le retour au Grand-Duché de la société qui n’en est pas encore partie, mais dont la substance très vague a permis d’asseoir le développement préliminaire sur le marché européen. Comme d'autres sociétés de la vague ICT, initialement posées au Luxembourg sans beaucoup de bagages, Netflix est en partance vers les Pays-Bas.

Netflix Inc., leader mondial de la TV en streaming, poursuit en soulignant, très commercialement, que «dès aujourd'hui, les Belges et les Luxembourgeois peuvent s'abonner à Netflix et profiter d’une formidable sélection de séries et de films, à partir de 7,99 euros par mois».

Un milliard d'heures

Les abonnés pourront accéder à ces programmes en ligne, boostés aux blockbusters, aux super-héros, aux séries TV à succès ou – liste non exhaustive – aux programmes pour enfants, sur la télévision, sur tablette, smartphone, console de jeu et ordinateur. «Nous sommes fiers d’apporter la télévision du futur en Belgique et au Luxembourg», commente Reed Hastings, co-fondateur et CEO de Netflix, dans ledit communiqué.

Netflix, qui donne un coup de chaud au marché européen, revendique déjà plus de 50 millions d'utilisateurs dans plus de 40 pays et près d'un milliard d'heures de programmes visionnées par mois.