POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Information et prévention

Les dangers du tram expliqués aux salariés du Kirchberg



Alors que la première rame fera sa première sortie officielle mercredi prochain le long du boulevard Kennedy, des informations pour les personnels travaillant dans les entreprises situées le long du parcours ont été distribuées. Objectif: anticiper les changements à venir.

Après la tenue, au cours des dernières semaines, de réunions d’information au sein de la BGL BNP Paribas, d’Allen&Overy ou d’Arendt&Medernach, ayant réuni plusieurs dizaines, voire centaines de salariés, Luxtram est passée vendredi à une nouvelle étape dans sa campagne d’information.

La société chargée de l’exploitation de la ligne qui doit relier, d’ici 2021, le Findel à la Cloche d’Or, a en effet envoyé un courrier à «l’ensemble des riverains professionnels et aux résidents du Kirchberg, mais aussi à ceux de Weimerskirch, Neidorf et Limpertsberg», indique Françoise Frieden, directrice de la communication de Luxtram. Soit un bassin de population représentant plusieurs dizaines de milliers de personnes, parmi lesquelles figurent les 38.000 salariés présents en journée au sein du quartier d’affaires.

Le tram partagera l’espace public avec les autres voyageurs.

André von der Marck, directeur général de Luxtram

Envoyé à quelques jours des premiers tours de roue des rames du tram le long du boulevard Kennedy, le courrier détaille les étapes à venir au cours des prochains jours, et des prochains mois. «À partir du 10 juillet, la ligne aérienne du tramway sera sous tension 24h/24 en 750 volts continus», écrit André von der Marck, directeur général de Luxtram, en précisant que «toute intervention le long des façades et à proximité des infrastructures électriques du tram sur l’avenue Kennedy nécessite une autorisation préalable de Luxtram et de la Ville de Luxembourg».

Notifiant aux destinataires que la phase de test de la première rame se déroulera «à partir du 12 juillet et jusqu’à fin octobre» et sera suivie d’une «marche à blanc» au mois de novembre au cours de laquelle «le tram circulera dans les conditions normales de son exploitation, mais sans voyageurs», le directeur général précise les conséquences concrètes de ces annonces. À savoir que le tram «partagera l’espace public avec les autres voyageurs». En d’autres termes, automobilistes, cyclistes et piétons devront apprendre à intégrer la présence des rames dans leurs déplacements, notamment lors du passage aux carrefours situés le long du plateau.

1 / 2
2 / 2

«Des panneaux d’affichage seront installés aux endroits stratégiques, un dépliant d’information (digital et numérique) sera distribué, une vidéo diffusée et toutes les informations seront disponibles sur le site internet de Luxtram», précise André von der Marck. Baptisée «Le tram fait ses premiers pas», cette campagne de prévention doit inciter les personnes présentes au Kirchberg à être vigilantes au cours des prochains mois, avant une mise en service effective prévue pour le 10 décembre. Les 9 rames du tram feront alors la navette entre Luxexpo et officiellement le funiculaire de la nouvelle gare Pfaffenthal-Kirchberg. L’option de desservir l’arrêt Grand Théâtre, situé de l’autre côté du Pont Rouge, reste quant à elle à ce jour encore envisagée.