ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#HUBRADAR

Le magasin d’Amazon garanti sans file d’attente



amazongo.jpg

La technologie s’appelle «Just Walk Out», et fonctionne en lien avec une application, «Amazon Go», munie d’un QR code que le client scanne sur un portique à son arrivée. (Photo: LSA)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Amazon ouvre son magasin garanti sans file d’attente au grand public

Le magasin du futur appartient désormais au présent: Amazon Go ouvre aujourd’hui ses portes au grand public, après un an de test en bêta privée (réservée aux employés) à Seattle.

L’objectif d’Amazon: contourner l’attente en caisse, le point de friction principal des supermarchés, et créer de nouvelles pratiques de shopping. À terme, Amazon parviendra, grâce à ces points de vente physiques, à créer un profil de consommateur loyal tant offline qu’online. Pour l’heure, le concept reste en phase de test et d’affinage, et ne sera pas immédiatement déployé à plus grande échelle. En effet, l’expérimentation concerne uniquement le magasin de Seattle. La technologie s’appelle «Just Walk Out», et fonctionne en lien avec une application, «Amazon Go», munie d’un QR code que le client scanne sur un portique à son arrivée. Les produits sélectionnés par le client sont traqués via un dispositif de caméras et senseurs. L’application génère la facture au fil des achats, l’émet au client à sa sortie du magasin, et débite le moyen de paiement choisi.

Des drones maîtres-nageurs: la technologie sauve des vies

La technologie s’allie avec l’humain pour sauver des vies sur les plages australiennes: des drones sont utilisés pour assister des maîtres-nageurs dans des missions de surveillance et d’intervention. Début décembre, l’un d’eux a détecté la présence d’un requin proche de baigneurs. Une alerte qui a permis aux maîtres-nageurs d’évacuer la plage rapidement. Jeudi dernier, un drone a sauvé des baigneurs entraînés dans un courant en leur larguant une planche flottante en 70 secondes, soit 5 fois moins de temps que le délai d’intervention humaine.

Ce n’est pas le seul exemple de l’efficacité et de l’utilité des drones: au Rwanda, un drone peut livrer des poches de sang en seulement 30 minutes, contre 3h traditionnellement. Le secteur de la santé creuse les opportunités de cette technologie, en réfléchissant à des livraisons de médicaments, mais on pourrait également imaginer dans un autre secteur, celui du retail, des livraisons de stocks par drones, comme y pense déjà Amazon.

De la science-fiction au réel: des lentilles de contact qui font caméra

Depuis plusieurs années, des acteurs majeurs de la Tech comme Google, Samsung et Sony travaillent sur des lentilles de contact connectées et ont déjà déposé des brevets de concepts avec caméra intégrée. Sony se concentre sur l’application caméra, avec la possibilité de capturer le réel par un clignement d’œil. La lentille pourrait stocker les fichiers et par la suite les envoyer à un smartphone. Quant au brevet Samsung, il intègre, outre la caméra, un système de réalité augmentée avec affichage «tête haute». En revanche, Google y voit une opportunité médicale, et se propose de corriger la presbytie avec ses lentilles 2.0, ou encore d’aider les diabétiques à suivre leur glycémie par l’analyse de leurs larmes.

Un secteur encore avant-gardiste, mais qui se concrétise de plus en plus: l’épisode de Black Mirror «Retour sur image» serait-il en phase de devenir réel?

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.