POLITIQUE & INSTITUTIONS

Aménagement de la capitale

Le futur parc du Ban de Gasperich se dévoile



Le futur parc du Ban de Gasperich, ici en bas, s'étalera sur près de 20 hectares et sera le plus grand de la capitale une fois ouvert, vers 2018/2019. (Photo: Cloche d'Or)

Le futur parc du Ban de Gasperich, ici en bas, s'étalera sur près de 20 hectares et sera le plus grand de la capitale une fois ouvert, vers 2018/2019. (Photo: Cloche d'Or)

Une réunion entre responsables de la capitale et habitants du quartier de Gasperich s’est tenue mardi soir. Objectif: recueillir l’avis des résidents sur les aménagements possibles dans ce qui doit devenir le poumon vert du quartier en construction.

En pleine construction grâce à sa forêt de grue, le futur Ban de Gasperich ne sera pas qu’un ensemble composé de bureaux, de logement et d’un centre commercial d’envergure. Le quartier comprendra également un parc qui sera équipé «de terrains de jeux, de terrains de sport, de pelouses dédiées aux chiens, de vergers, d’un restaurant et d’un terrain pour les manifestations», selon Sam Tanson (Déi Gréng), première échevine de la capitale.

Le futur plus grand parc de Luxembourg-Ville, qui s’étalera sur près de 20 hectares, - soit deux fois la superficie du parc municipal - devrait être ouvert au public d’ici «deux-trois ans», selon l’élue écologiste qui précise que «des promenades, des arbres et bien évidemment des haies» seront également plantées.

Pour mémoire, le Ban de Gasperich doit accueillir les premiers des 5.000 à 6.000 habitants attendus à termes sur le site d’ici la fin de l’année, tandis que le centre commercial ouvrira ses portes début 2019. Le campus francophone, pour sa part, ne pourra être livré qu'en deux étapes. L'école française ouvrira ses portes dès la rentrée 2017, tandis que le Lycée ne le fera «qu'au cours du premier semestre 2018», selon les dernières informations disponibles.