ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Rendez-vous automobile

L’Autofestival «sous le signe de l’optimisme»



De gauche à droite: Manuel Ruggiu, directeur des opérations SNCA (Société nationale de circulation automobile), Philippe Mersch (président de la Fédération des garagistes luxembourgeois) et Benji Kontz (président de l’Association des distributeurs automobiles luxembourgeois). (Photo: Matic Zorman)

De gauche à droite: Manuel Ruggiu, directeur des opérations SNCA (Société nationale de circulation automobile), Philippe Mersch (président de la Fédération des garagistes luxembourgeois) et Benji Kontz (président de l’Association des distributeurs automobiles luxembourgeois). (Photo: Matic Zorman)

En 2018, 52.811 voitures neuves ont été immatriculées, soit le plus haut taux enregistré depuis ces 10 dernières années. De bon augure pour la 55e édition de l’Autofestival, qui débute ce 26 janvier.

Chaque année, en 10 jours, ce sont plus de 18.000 véhicules neufs qui sont écoulés durant l’Autofestival. De bonnes affaires en perspective sont annoncées cette année encore, où plus de 75 garages du pays ouvriront leur showroom du 26 janvier au 4 février, y compris les week-ends.

30.000 visiteurs sont attendus. «L’Autofestival représente un rendez-vous important pour le secteur automobile, puisque durant cette période, plus d’un tiers des immatriculations annuelles résultent des ventes conclues lors de ce salon», explique à Paperjam Philippe Mersch, président de la Fédération des garagistes luxembourgeois, qui a annoncé sa fusion avec l’Association des distributeurs automobiles luxembourgeois, également organisatrice de l’événement.

Les voitures diesel ne représentent plus que 47% des nouvelles immatriculations en 2018, alors que le Diesel constituait 73,1% des ventes en 2008. Photo: Porsche Luxembourg/Archives

Les voitures diesel ne représentent plus que 47% des nouvelles immatriculations en 2018, alors que le diesel constituait 73,1% des ventes en 2008. (Photo: Porsche Luxembourg/Archives)

L’édition 2019 de l’Autofestival est annoncée «sous le signe de l’optimisme», au vu du bilan de l’année précédente. «En 2018, 52.811 nouvelles voitures ont été immatriculées, contre 52.775 en 2017», explique Manuel Ruggiu, directeur des opérations SNCA (Société nationale de circulation automobile). Un nouveau record, mais le secteur de l’occasion fait mieux: 63.857 voitures de seconde main ont été immatriculées en 2018.

Les voitures neuves à essence en augmentation, chute du diesel

En 2018, les voitures neuves à essence représentent 48,9% des ventes au Luxembourg – contre 42,4% en 2017 et 26,8% en 2008.  

Les voitures au diesel en paient le prix, et ce depuis 10 ans. Elles ne représentent plus que 47% des nouvelles immatriculations en 2018, alors que le diesel constituait 73,1% des ventes en 2008.

Les modèles hybrides en légère hausse

«Le nombre de voitures hybrides reste marginal, mais la croissance est très positive», ajoute Manuel Ruggiu. On comptait en effet 236 véhicules hybrides vendus en 2014, contre 1.798 en 2018. Les voitures électriques progressent doucement, mais sûrement: 430 véhicules neufs achetés en 2018, contre 386 en 2017, et 36 en 2014.

En 2019, les SUV, véhicules tout équipés et voitures hybrides devraient continuer à séduire la clientèle.

Retrouvez tous les garages participant à l’Autofestival sur le site www.myauto.lu.