POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Conférence

La santé et le comportement à la loupe



c_voegele_new.jpg

Cinq professeurs de l’Université du Luxembourg présenteront leurs recherches sur la santé et le comportement, dont le professeur Claus Vögele. (Photo: Université de Luxembourg)

«Health & Behaviour», c’est le nom de la conférence sur la santé et le comportement organisée par l’Université du Luxembourg ce mercredi 7 novembre.

En quoi notre comportement agit-il sur notre santé? Voilà l’une des questions auxquelles répondront les cinq professeurs de l’Université du Luxembourg qui animeront la conférence en anglais Health & Behaviour. Le rendez-vous est programmé ce mercredi 7 novembre à la salle de conférences du Luxembourg Learning Centre de 10h à 16h30.

Les experts présenteront les conclusions de leurs recherches sur la santé et le comportement. Cinq thématiques seront abordées. L’autorégulation tout d’abord, qui sera présentée par le professeur Vögele. «Nos recherches ont porté sur les processus psychologiques impliqués dans les troubles mentaux, comme les troubles alimentaires par exemple», explique à Paperjam Claus Vögele.

La deuxième thématique qui sera traitée lors cette conférence porte sur les liens entre le bien-être économique et social et la santé notamment. «Notre groupe a analysé les conséquences de l’insécurité économique – tant au niveau individuel qu’à travers les générations – sur la santé émotionnelle, physique, en observant notamment l’indice de masse corporelle», explique Conchita d’Ambrosio, professeur à l’Université du Luxembourg et qui présentera ses conclusions durant la conférence. «Nous verrons aussi quel lien existe entre les tendances politiques et le bien-être économique et social.»

Les résultats de nos recherches sont régulièrement diffusés dans les hôpitaux.

Claus Vögele, professeur à l’Université du Luxembourg 

Le professeur Joël Billieux présentera quant à lui ses conclusions sur les comportements addictifs et compulsifs. Tandis que le professeur Fernand Anton dévoilera ses analyses sur les aspects psychologiques/neurocognitifs de la douleur.

Le cinquième et dernier thème portera sur la promotion de la santé et la prévention de l’agressivité. «Nos recherches incluent l’examen des causes et conséquences d’un comportement agressif, dans le but de développer des stratégies préventives», commente Georges Steffgen, professeur à l’Université du Luxembourg.

«Les résultats de nos recherches sont régulièrement diffusés dans les associations de patients, hôpitaux, cliniques, écoles, mais également auprès des responsables politiques», explique Claus Vögele. «La diffusion se fait au niveau national et international, afin de sensibiliser le plus grand nombre à l’importance des processus psychologiques et du comportement en matière de santé.»