POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Finances publiques

Moody’s réaffirme le AAA du Luxembourg



L’agence de notation relève l’intérêt de la politique de diversification menée par le gouvernement. (Photo: Shutterstock)

L’agence de notation relève l’intérêt de la politique de diversification menée par le gouvernement. (Photo: Shutterstock)

Vendredi 30 août, l’agence de notation de crédit Moody’s a confirmé le maintien de la notation AAA pour le Luxembourg, avec une perspective stable.

«Le profil de crédit du Luxembourg repose notamment sur une croissance soutenue, un cadre institutionnel robuste, couplés à une politique économique prévoyante, et une bonne performance budgétaire», dit le communiqué de l’agence.

Selon le résumé du gouvernement, le rythme de croissance restera proche de 2,5% pour la période 2019-2023. 

«Malgré une forte dépendance de l’économie luxembourgeoise à son secteur financier, Moody’s souligne la forte diversification sectorielle et géographique de la place financière. Elle relève également le succès des efforts entrepris par le gouvernement afin de promouvoir le développement d’autres secteurs économiques, tels que les technologies de l’information et des communications (TIC), ainsi que le secteur de la logistique.»

Relevant l’efficacité gouvernementale, la lutte contre la corruption et le respect de l’État de droit, «l’agence de notation met l’accent sur une surveillance prudentielle et un cadre réglementaire crédibles et efficaces, qui contribuent au maintien de la stabilité du secteur financier».

Parmi les plus solides pays au triple A, le Luxembourg devrait connaître des excédents des administrations publiques d’environ 1,3% d’ici à 2023, d’où une baisse du ratio de la dette, passant de moins de 21,4% fin 2018 à moins de 20% du PIB.

Les risques liés au Brexit ou aux changements dans les réglementations fiscales demeurent très faibles.