POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

De juillet 2020 à juillet 2021

Un moindre effet de crise sur les pétitions



1.495 pétitions publiques et ordinaires ont été adressées à la Chambre des députés depuis mars 2014. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

1.495 pétitions publiques et ordinaires ont été adressées à la Chambre des députés depuis mars 2014. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

159 pétitions publiques ont été validées entre juillet 2020 et juillet 2021, ayant mené à six débats publics, bientôt sept. Des chiffres en légère baisse par rapport à la période allant de juillet 2019 à juillet 2020, marquée par le début de la crise et le confinement.

Le succès des pétitions en ligne se confirme en chiffres. La commission dédiée à la Chambre des députés vient de dresser son bilan. Entre le 23 juillet 2020 et le 13 juillet 2021, elle a reçu 271 pétitions publiques, dont 159 déclarées recevables. Pour l’être, elles doivent respecter une certaine éthique (non discriminatoires, etc.).

14 pétitions ordinaires (revendication d’un citoyen par rapport à laquelle un ministre doit prendre position, alors que la pétition publique doit recueillir au moins 4.500 signatures pour être débattue à la Chambre) ont aussi été reçues, toutes validées.

Presque autant de débats publics

Sur les 159 pétitions publiques, six ont mené à des débats. Un septième est prévu à l’automne, à la suite du succès de la demande de deux jours de dispense de travail par mois pendant les règles (4.805 signatures).

Ainsi, depuis mars 2014 et le lancement de cet outil, 1.495 pétitions publiques et ordinaires ont été adressées à la Chambre.

Les chiffres de cette année sont en légère baisse par rapport à la précédente, marquée par le début de la crise sanitaire et le besoin de s’exprimer , selon la présidente de la commission des pétitions, Nancy Arendt  (CSV). Entre le 10 juillet 2019 et le 22 juillet 2020, la Chambre avait reçu 326 pétitions publiques, dont 203 recevables, et 28 pétitions ordinaires, dont 16 recevables. Ce qui avait donné lieu à presque autant de débats publics: sept. La commission des pétitions s’était réunie 26 fois, contre 23 cette année.

En moyenne, on compte une nouvelle pétition publique soumise chaque jour sur petitiounen.lu .

La santé passe en tête du top 3 des thèmes les plus abordés, conséquence à plus long terme de la crise, puisqu’elle était numéro 4 l’an dernier. Viennent ensuite «société et famille» et «travail».