POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Vaccination

Moderna demande l’autorisation de son vaccin pour les adolescents



Le vaccin Moderna a fait apparaître les mêmes effets secondaires auprès des adolescents que chez les adultes.  (Photo: SIP/Luc Deflorenne)

Le vaccin Moderna a fait apparaître les mêmes effets secondaires auprès des adolescents que chez les adultes.  (Photo: SIP/Luc Deflorenne)

Moderna, dont le vaccin contre le Covid-19 fait partie de ceux les plus utilisés au Luxembourg, a annoncé avoir déposé des demandes d’autorisation dans l’Union européenne et au Canada pour son vaccin pour les adolescents de 12 à 17 ans.

Avec l’apparition des variants, le taux de vaccination qu’il faudra obtenir pour atteindre l’immunité collective paraît de moins en moins clair. 70%? 80%? 90%? Personne ne le sait vraiment. Par contre, ce qui apparaît de plus en plus clair, c’est qu’il faudra passer par la vaccination des adolescents, voire des enfants, pour tenter d’y arriver. 

Or, Moderna, qui est un des vaccins les plus utilisés chez nous, a annoncé lundi avoir déposé des demandes d’autorisation pour son vaccin contre le Covid-19 chez les adolescents de 12 à 17 ans dans l’Union européenne et au Canada. 

Une belle efficacité

Moderna avait annoncé fin mai les résultats complets d’essais cliniques effectués sur plus de 3.700 participants âgés de 12 à 17 ans aux États-Unis. Une étude qui a montré qu’aucun cas de Covid n’avait été observé chez les participants ayant reçu les deux doses de ce vaccin. «Soit une efficacité de 100%, en utilisant la même définition d’un cas», s’est félicitée la société de biotechnologies américaine dans un communiqué.

Les effets secondaires observés étaient similaires à ceux constatés chez les adultes (douleur à l’endroit de l’injection, fatigue, maux de tête, douleurs musculaires, frissons…).

Pour rappel, à l’heure actuelle, seul le vaccin de Pfizer-BioNTech a été autorisé (depuis la fin du mois de mai) pour les adolescents dès 12 ans au sein des pays de l’Union européenne.