ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Entreprises spécialisées

Mission: désinfection



La désinfection est réalisée à l’aide d’un nébuliseur. (Photo: RHS)

La désinfection est réalisée à l’aide d’un nébuliseur. (Photo: RHS)

Les entreprises spécialisées constatent une hausse de la demande à l’approche du déconfinement.

Ce n’est pas encore le rush, mais les téléphones recommencent à sonner du côté des sociétés de désinfection actives au Luxembourg.

«Les entreprises veulent que ça soit désinfecté avant le retour des salariés», explique Eddy Boland, patron du fournisseur de services d’hygiène RHS.

À l’aide d’un nébuliseur, il procède à la pulvérisation d’un agent virucide qui agit en 20 minutes maximum.

Un agent virucide est pulvérisé à l’aide d’un nébuliseur. (Photo: RHS)

1 / 2

«Certaines grosses sociétés sont méfiantes et ne veulent pas avoir d’agents extérieurs entre leurs murs», pointe Eddy Boland. (Photo: RHS)

2 / 2

Bureaux, magasins et restaurants

Ses clients sont surtout des entreprises qui profitent de l’absence des salariés pour cause de télétravail, mais aussi des restaurateurs avec qui RHS a des contrats d’entretien réguliers.

De son côté, Olivier Sarlet constate une demande de la part de cabinets médicaux et de certains magasins de vêtements,  dont les portes rouvriront lundi 11 mai . «On travaille de manière assez décalée, parfois de 20h30 à 1h du matin», illustre le gérant de NuisiProtect.

Dans les deux cas, la reprise se fait sentir, mais en douceur. D’un côté, «certaines grosses sociétés sont méfiantes et ne veulent pas avoir d’agents extérieurs entre leurs murs», pointe Eddy Boland.

De l’autre côté, la désinfection est devenue un rituel pour certains clients, qui ont souscrit à une session hebdomadaire depuis quelques semaines, avec des contrats qui se terminent souvent jusqu’à fin juin.

Ceux-ci pourront bien sûr être reconduits, aussi longtemps que les besoins s’en feront sentir.