POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Renouvellement

Marc Baum à la tête du comité de coordination déi Lénk



Marc Baum a été élu président du bureau de coordination de déi Lénk. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Marc Baum a été élu président du bureau de coordination de déi Lénk. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Marc Baum succède à Serge Urbany à la présidence du bureau de coordination, qui fait office de comité exécutif du parti déi Lénk. Thessy Erpelding devient quant à elle vice-présidente, tout en étant reconduite comme trésorière.

En tête des priorités de déi Lénk, évoquées lors de son 19e congrès, le 24 avril dernier à Colmar-Berg, les sujets «écologiques et sociaux», le parti de gauche mettant en avant son «engagement en faveur de l’indexation des salaires».

Et pour «mener à bien ses tâches», il compte sur sa «coordination nationale», le comité national du mouvement. Dont il a élu les 38 membres lors de son congrès. Sa coprésidence, assurée par l’ancien député David Wagner et la conseillère communale de Sanem Patrizia Arendt, reste inchangée.

En revanche, il y a du nouveau au bureau de coordination, qui s’apparente au comité exécutif du parti, composé de neuf membres élus par la coordination nationale. Réunis mardi 10 mai, ils ont élu comme nouveau président l’ancien député Marc Baum. Ce poste était occupé par Serge Urbany depuis «deux ou trois ans».

À la vice-présidence, nouveau poste, on trouve désormais la conseillère communale de Dudelange, Thessy Erpelding, qui a également été confirmée en tant que trésorière de déi Lénk lors du congrès. Carole Thoma et Gary Diderich restent, quant à eux, les porte-parole du parti.