ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

De l’Université du Luxembourg à Lisbonne

Magrid vainqueur du concours d’innovation sociale de la BEI



Tahereh Pazouki (2e à partir de la droite) et Elisabeth Martin (3e) ont remporté la 10e édition du Concours de l’innovation sociale pour leur solution d’apprentissage des mathématiques. (Photo: BEI)

Tahereh Pazouki (2e à partir de la droite) et Elisabeth Martin (3e) ont remporté la 10e édition du Concours de l’innovation sociale pour leur solution d’apprentissage des mathématiques. (Photo: BEI)

La start-up luxembourgeoise Magrid, créée par Tahereh Pazouki, a remporté le premier prix du concours d’innovation sociale organisé par la BEI, jeudi soir, à Lisbonne.

Tahereh Pazouki n’avait pas terminé ses études à l’Université du Luxembourg quand elle imagina une solution pour apprendre les mathématiques sans que la langue soit une barrière. Une solution idéale dans un environnement aussi multiculturel que le Luxembourg, où la jeune femme fut soutenue à la fois par l’Université et par le ministère de l’Éducation.

Ce jeudi 7 octobre, Magrid a franchi une nouvelle étape dans son développement: la start-up luxembourgeoise a remporté, à Lisbonne, la 10e édition du Concours de l’innovation sociale. Une belle récompense pour Tahereh Pazouki et celle qui partage son aventure depuis le début de l’année, Elisabeth Martin.

Arrivée en 2012 au Luxembourg depuis l’Iran, la jeune femme a directement obtenu un master en informatique à l’Université, en même temps qu’elle collaborait à des travaux du SnT. Une fois son PhD obtenu, la protégée de Pranjul Shah – le directeur de l’incubateur de l’Uni – a poursuivi le développement de sa solution qui porte ce nom en référence à la marguerite.

C’est un moment de fierté pour l’ensemble de l’écosystème de l’incubateur de l’Université du Luxembourg
Pranjul Shah

Pranjul Shah,  directeur de l’incubateur de l’Uni

«J’ai cru au projet depuis que Tahereh travaillait sur sa thèse de doctorat et je l’ai regardée de près se transformer en une entrepreneure passionnée par l’apport de cette technologie unique au monde», s’émerveille M. Shah. «Aujourd’hui, avec toute l’équipe de l’Incubateur de l’Université du Luxembourg, ses mentors, ses pairs, nous félicitons Tahereh et Magrid pour cet incroyable succès. Le parcours de Magrid jusqu’à présent est un véritable témoignage de la façon dont les universités peuvent et doivent contribuer au développement socio-économique. C’est un moment de fierté pour l’ensemble de l’écosystème de l’incubateur de l’Université du Luxembourg. Son succès continu est bien mérité alors qu’elle emmène Magrid dans le monde.»

«Nous soutenons la cohésion, l’action climatique et l’innovation. Nous sommes bien plus qu’un simple investisseur, nous sommes partisans d’entrepreneurs, d’idées et d’expertises différentes», a commenté le vice-président de la BEI, Ricardo Mourinho Félix. «L’entrepreneuriat est la clé d’une Europe innovante. Les entrepreneurs n’échouent jamais. Soit ils gagnent, soit ils apprennent. La BEI partage le succès et l’apprentissage que nous faisons ensemble.»

Le palmarès

1er prix (75.000 euros)Magrid Learning Solution

2e prix (30.000 euros): The Institute for Inclusive Education 

Mode de vie durable

1er prix (75.000 euros)Cellugy®

2e prix (30.000 euros)Orange Fiber srl

Prix du public (10.000 euros)Orange Fiber srl

Insead Social Entrepreneurship Programme vouchers:  Orange Fiber srl  /  Vortex Bladeless