POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Transparency International

Le Luxembourg reste peu sensible à la corruption



Le Luxembourg est parmi les meilleurs élèves en matière de corruption.  (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg est parmi les meilleurs élèves en matière de corruption.  (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg reste un pays peu sensible à la corruption, selon le dernier rapport de Transparency International. Le classement reste largement dominé par les pays du nord de l’Europe.

Le rapport 2019 de l’ONG Transparency International, publié le 23 janvier, place toujours le Luxembourg parmi les pays les moins corrompus de la planète. Avec un total de 80 points, il arrive en neuvième position, ex aequo avec l’Allemagne, sur un total de 180 pays passés en revue.

Le Grand-Duché conserve la même place qu’en 2018, mais perd un point par rapport au classement précédent.  Le Danemark et la Nouvelle-Zélande (87 points) arrivent quant à eux en tête.

Parmi nos voisins, la Belgique pointe à la 17e place (75 points) et la France à la 23e (69 points), à égalité avec les États-Unis. La moyenne européenne est de 66 points, ce qui la place en tête des grandes zones géographiques.

Les auteurs du rapport notent que, en un an, les dirigeants de la plupart des pays ont fait peu d’efforts pour réduire le niveau de corruption auquel les États sont confrontés.