POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Du 13 avril au 13 octobre 2025

Le Luxembourg participera à l’Expo universelle d’Osaka



Le ministre de l’Économie Franz Fayot (LSAP) a annoncé ce mercredi 26 mai la participation du Luxembourg à l’Exposition universelle d’Osaka qui aura lieu en 2025. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le ministre de l’Économie Franz Fayot (LSAP) a annoncé ce mercredi 26 mai la participation du Luxembourg à l’Exposition universelle d’Osaka qui aura lieu en 2025. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Alors que l’ouverture de l’Exposition universelle de Dubaï a été décalée à l’automne prochain, le Luxembourg a officiellement annoncé qu’il participera à celle qui aura lieu en 2025 au Japon.

Si le pavillon luxembourgeois de l’Exposition universelle de Dubaï est en passe d’être terminé , Franz Fayot (LSAP) pense déjà à la prochaine Exposition universelle qui se tiendra à Osaka au Japon. Le ministre de l’Économie a annoncé, ce mercredi 26 mai, la participation du Luxembourg à cet événement prévu au pays du Soleil levant du 13 avril au 13 octobre 2025.

Peu de détails émergent pour le moment quant au budget dédié ou au cabinet d’architecture qui sera en charge de la conception du pavillon. Franz Fayot a tout de même précisé qu’il «s’inspirera du style japonais et sera de taille nettement plus réduite que le pavillon luxembourgeois de l’Exposition universelle de Dubaï ».

Lequel est d’une superficie d’environ 2.270m2, pour un budget de 32 millions d’euros , contre environ 1.250m2 pour le pavillon de 2025.

Un tiers du budget devrait être pris en charge par le secteur privé.

Un pavillon en phase avec l’économie circulaire

À Osaka, et plus précisément à Yumeshima, une île artificielle en front de mer d’Osaka, le Luxembourg participera à sa 25e exposition universelle. Placé sous le thème «Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain», l’événement se prépare à accueillir 175 participants officiels, dont 150 pays et 25 organisations internationales. Le thème principal ainsi que ses sous-thèmes s’inscrivent dans les objectifs de développement durable adoptés par les Nations unies.

«De par sa conception et son architecture, le pavillon luxembourgeois s’inscrira intégralement dans les principes de l’économie circulaire pour être conforme au programme gouvernemental qui prône le développement actif de l’économie circulaire dans tous les domaines: la production de biens et services, l’allongement de la phase d’utilisation des produits, leur réutilisation ainsi que la valorisation des matières secondaires», ajoute Franz Fayot.

Le Luxembourg a participé à la première exposition universelle organisée à Londres en 1851 , et «le Grand-Duché a été présent à chaque fois que le thème correspondait à son ADN», précise le gouvernement. Le Japon est le deuxième partenaire commercial du Luxembourg en Asie. Le Grand-Duché dispose également, au sein de son réseau international de promotion économique, d’un Luxembourg Trade and Investment Office (LTIO) à Tokyo, qui assure à la fois l'accompagnement des entreprises luxembourgeoises souhaitant développer leurs activités au Japon et la promotion économique ciblée du Grand-Duché au Japon.