POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

NextGenerationEU

Le Luxembourg a reçu 12,1 millions du plan de relance européen



« Le Luxembourg a été parmi les premiers pays à présenter son plan pour la reprise et la résilience, en avril » , a rappelé Pierre Gramegna.   (Photo: Marion Dessard)

« Le Luxembourg a été parmi les premiers pays à présenter son plan pour la reprise et la résilience, en avril » , a rappelé Pierre Gramegna.   (Photo: Marion Dessard)

Dans le cadre de la Facilité pour la reprise et la résilience, pièce maîtresse du plan de relance européen post-Covid intitulé NextGenerationEU, le Luxembourg a reçu, ce mardi, la première tranche des 93 millions d’euros qui lui seront alloués.

L’État luxembourgeois a obtenu, ce mardi, de la part de l’Europe, une première tranche qui s’élève à 12,1 millions d’euros, correspondant à 13% de l’enveloppe totale de 93 millions d’euros  qui lui sera allouée dans le cadre du plan de relance européen pour sortir de la pandémie, intitulé NextGenerationEU. 

«Le Luxembourg a été parmi les premiers pays à présenter son plan pour la reprise et la résilience, en avril, et à recevoir peu après le feu vert de la Commission européenne», s’est félicité le ministre des Finances luxembourgeois, dans le communiqué transmis ce mardi. «C’est dans ce même esprit que je suis heureux que le Luxembourg figure également parmi les premiers à recevoir une première tranche de financement, ce qui marque un moment historique dans la mise en œuvre du plan NextGenerationEU doté de 750 milliards d’euros, à travers lequel les États membres européens font preuve d’une solidarité inédite pour sortir de la crise et bâtir ensemble la reprise. Je tiens à remercier la Commission européenne, et plus particulièrement le commissaire Paolo Gentiloni, pour son travail exceptionnel et l’excellente coopération au cours des derniers mois.»

Transition verte et digitalisation

L’État luxembourgeois s’est engagé à consacrer les fonds reçus à des «projets d’investissement permettant de préparer le pays aux défis de demain, en posant les jalons pour une croissance plus durable, numérique et inclusive». Trois domaines prioritaires ont ainsi été retenus: la cohésion et résilience sociale, la transition verte, ainsi que la digitalisation. 61% des investissements effectués seront ainsi dédiés à la lutte contre le changement climatique (soit un chiffre largement supérieur aux 37% requis par l’Europe), tandis que 32% seront investis dans le numérique. 

Le communiqué évoque aussi les projets phares du plan pour la reprise et la résilience au Luxembourg: «Le nouveau quartier Neischmelz, à Dudelange, la mise en place d’une infrastructure de communication ultra sécurisée basée sur la technologie quantique ainsi qu’un nouveau projet de régime d’aides pour soutenir davantage le déploiement d’un réseau de bornes de recharge pour voitures électriques à travers le pays.»