LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Luxembourg Urban Garden

La Luga 2023 se précise



286988.jpg

Des workshops participatifs ont été organisés ce week-end en vue de la préparation de la Luga 2023. (Photo: Caroline Martin)

L’exposition horticole Luga 2023 a été présentée samedi un peu plus dans le détail à l’occasion d’un premier workshop pour un appel à idées.

De mai à octobre 2023, le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural et la Ville de Luxembourg organisent la première exposition horticole nationale dénommée Luga «Luxembourg Urban Garden» 2023.

Cette manifestation d’envergure, dotée d’un budget de 10 millions d’euros, est une opportunité pour présenter le patrimoine vert et le savoir-faire horticole, maraîcher, agricole et viticole à un large public, puisque près de 500.000 visiteurs sont espérés.

Allant bien au-delà d’une simple exposition esthétique, cet événement sera aussi l’occasion de mettre en avant une horticulture innovatrice, n’ayant pas recours aux produits phytosanitaires tout en promouvant une alimentation locale et de saison. Des niches et activités économiques étant en lien avec l’économie circulaire, la protection de l’environnement, l’écotourisme et la culture environnementale seront aussi proposées. C’est l’asbl Luga 2023 qui gérera l’ensemble de cette manifestation, sous la responsabilité de Christiane Mangen, présidente, et Pierre Schmitt, vice-président.

286989.jpg

Christiane Mangen, présidente, et Pierre Schmitt, vice-président de l’asbl Luga 2023. (Photo: Caroline Martin)

Plus qu’une exposition floristique

«Les investissements réalisés dans le cadre de la Luga et le programme qui sera proposé en 2023 renforceront ainsi non seulement le rayonnement touristique et culturel de la capitale et du pays, mais seront certainement à l’origine d’une nouvelle sensibilité pour la protection de l’environnement en milieu urbain» s’est réjoui Serge Wilmes , 1er échevin de la Ville de Luxembourg et responsable des ressorts parcs, espaces verts et plantations publiques.

En effet, en plus d’une exposition floristique, la Luga 2023 est également l’occasion de mettre en avant tout le patrimoine vert de Luxembourg, et de mieux faire connaître les métiers liés à ces activités. Les visiteurs pourront certes participer à des expositions, mais aussi à des ateliers, des concerts, des conférences, des activités pédagogiques… Plusieurs thèmes complémentaires seront également abordés tels que l’adaptation au changement climatique, la prévention des déchets, l’économie des ressources ou les éco-quartiers.

286990.jpg

Romain Schneider, ministre de  l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, et Serge Wilmes, 1er échevin de la Ville de Luxembourg devant la nouvelle identité visuelle de la Luga 2023. (Photo: Caroline Martin)

Quatre sites pour quatre thématiques

La manifestation se déploiera sur quatre sites principaux qui répondront à quatre thèmes:

– la vallée de la Pétrusse, avec le thème «Nature pure»

– le parc Pescatore et le parc municipal, avec le thème «Nature et social»

– les quartiers Grund, Clausen et Pfaffenthal, avec le thème «Nature et culture»

– le plateau du Kirchberg, avec le thème «Nature et développement urbain»

Un programme off viendra compléter cette proposition et ouvrira la manifestation aux autres quartiers de la ville, voire au reste du pays, répondant à un processus participatif. C’est ainsi que dès ce week-end, des ateliers participatifs ont été organisés pour élaborer des idées en vue d’enrichir le concept de la Luga 2023.

Plus d’une centaine de participants issus d’associations, de syndicats d’intérêts locaux, d’organisations professionnelles ou d’acteurs du secteur du tourisme, d’institutions culturelles et d’administrations publiques y ont participé. Les idées collectées lors de ce workshop vont être analysées et partagées au printemps 2020. Le grand public est aussi invité à participer et des idées et des projets peuvent être déposés sur le site de la Luga 2023 .