POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Aménagement paysager

Un nouveau visage naturel pour la Pétrusse



253150.png

L’ensemble du projet de réaménagement est estimé à 40,9 millions d’euros. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering.)

Le conseil communal de la capitale doit se pencher ce lundi sur un ambitieux projet de renaturation de la vallée de la Pétrusse. La première phase du projet devrait être achevée pour l’exposition horticole LUGA organisée à Luxembourg en 2023.

Le projet de renaturation de la vallée de la Pétrusse est en discussion depuis longtemps, et a fait l’objet d’une étude de faisabilité longuement discutée.

Mais les équipes sont désormais prêtes à présenter un projet dont le budget de 25,9 millions d’euros pour la 1ère phase va être soumis au vote du conseil communal de la Ville de Luxembourg qui se réunit ce lundi 8 juillet.

Si le budget est accepté, les travaux pourront débuter fin 2019 pour se terminer en 2023 avant le début de l’exposition horticole LUGA, le réaménagement écologique de la vallée de la Pétrusse constituant une partie importante de cette exposition. Ils s’étendront de la rue Saint Ulric à l’écluse Bourbon.

Les travaux de la deuxième phase, de l’écluse Bourbon jusqu’à la rue d’Anvers, se dérouleront après la LUGA, en 2024. L’ensemble du projet est estimé à 40,9 millions d’euros.

Ce projet est une collaboration entre le Service des parcs et le Service de la canalisation de la Ville de Luxembourg, le bureau d’architectes paysagers Förder Landschaftsarchitekten (qui était déjà intervenu pour le parc Kaltreis à Bonnevoie) et TR-Engineering.

Une nouvelle promenade sera aménagée le long du cours d’eau. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

1 / 6

Les zones récréatives de la Pétrusse seront réaménagées. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

2 / 6

Les usagers pourront emprunter deux chemins différents. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

3 / 6

La Pétrusse aura un tout nouveau visage en sortant de son lit de béton. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

4 / 6

De vastes surfaces engazonnées seront maintenues. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

5 / 6

Les espaces pourront être partagés entre les promeneurs et les sportifs. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

6 / 6

Sortir la Pétrusse de son lit de béton

L’objectif est de réaliser un réaménagement écologique de la Pétrusse qui permette de faire face à des débits de crue élevés, tout en tenant compte des différentes et nombreuses infrastructures présentes dans la vallée. L’ensemble de cette zone est repensé, aussi bien dans ses aménagements naturels qu’artificiels.

Un des grands changements sera de sortir le cours de la Pétrusse de sa canalisation artificielle, ce qui amène à remonter modérément le lit du cours d’eau et à retravailler tous les abords de la rivière pour permettre un élargissement du profil d’écoulement du cours d’eau.

253155.png

Six nouveaux ponts seront construits pour remplacer les ouvrages existants. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)

Une nouvelle promenade côté ville

Du côté de la ville, une promenade d’une largeur de 4,5m accompagne le rivage, qui s’ouvre et relie les diverses activités sportives, culturelles et récréatives. Plusieurs nouveaux aménagements inciteront à la promenade et au séjour, comme des gradins, des bancs et des balcons intégrés à divers endroits des berges.

Cette promenade commence rue Saint Ulric, continue dans la zone de l’écluse Bourbon du côté de la ville jusqu’au milieu du parc, se modifie derrière le pont Adolphe en raison de la situation topographique et de quelques terrains privés, traverse le paysage et se termine dans le parc de la rue d’Anvers.

Le minigolf et la zone fitness seront réaménagés, et une nouvelle aire de jeux est programmée dont le thème sera les grottes, en référence aux Casemates. Un mur d’escalade de 7m est également prévu, complété par deux toboggans.

L’autre rive, côté Plateau Bourbon, sera laissée plus naturelle. Ce sera un équilibre entre zones intensives et plantations extensives, de manière à trouver un équilibre entre écologie et récréation. On retrouvera de nombreux arbres fruitiers, un sentier large de 2 à 3m en pierres naturelles, quelques accès directs à l’eau, de larges espaces verts traités en prairie à fleurs, parfois inondables.

Six nouveaux ponts seront construits en remplacement des ouvrages existants: quatre ponts pour piétons et deux ponts pour les véhicules d’entretien et de maintenance.

253156.png

Le projet s’étend de la rue Saint Ulric à la rue d’Anvers. (Illustration: Ville de Luxembourg, Förder Landschaftsarchitekten, TR-Engineering)