POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

revue de presse

Le Losc un peu plus lié au Luxembourg



Gerard Lopez est devenu propriétaire du Losc en janvier 2017. (Photo: Patricia Pitsch / Maison Moderne Publishing SA)

Gerard Lopez est devenu propriétaire du Losc en janvier 2017. (Photo: Patricia Pitsch / Maison Moderne Publishing SA)

L’homme d’affaires luxembourgeois Gerard Lopez vient d’arrimer un peu plus le club de football de Lille, le Losc, au Luxembourg. La nouvelle société Victory Soccer Luxembourg sàrl prend en effet le contrôle de Victory Soccer Limited, la maison mère londonienne du club. 

Le Losc, le club de football de Lille, est devenu un peu moins anglais et un peu plus luxembourgeois depuis la création de Victory Soccer Luxembourg sàrl, comme révélé par France Info.  Jusqu’à présent, Gerard Lopez contrôlait le club de Ligue 1 via plusieurs sociétés imbriquées les unes dans les autres

Un effet du Brexit?

La nouvelle sàrl a été dotée d’un capital de 20.000 euros et est cogérée par Gerard Lopez mais aussi par le financier luxembourgeois Claude Zimmer et sa collaboratrice Farah El Messiri. Elle est une filiale à 100% de la holding Chimera Consulting, domiciliée à Hong Kong. Toujours selon France Info, Victory Soccer Luxembourg aurait repris les 80% que Chimera Consulting détenait dans la société londonienne Victory Soccer Limited. Cette dernière était la véritable maison mère du Losc.

Le Brexit pourrait avoir influencé cette décision. Les futurs droits de douane et taxes qui seront mis en place entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ont pu rendre beaucoup plus intéressant le fait de revenir vers le Luxembourg. Nos confrères du Wort ont relevé que le 9 décembre dernier, dans L’Équipe, «un des critères de rachat du Losc était sa proximité avec la City. Nous y avons basé la holding (Victory Soccer, ndlr) qui détient le club. Nous réfléchissons aux éventuelles conséquences du Brexit. Si cela affecte notre processus de décision, nous ne resterons pas.»